Sommaire
Article publié le 18/12/2017 à 01:00 | Lu 1293 fois

Ana Vela Rubio : la doyenne de l'Europe est décédée à l'âge de 116 ans

Selon la presse espagnole, Ana Velo Rubio, 116 ans, est décédée le 15 décembre 2017 dans une maison de retraite de Barcelone en Catalogne. Cette « supercentenaire » était la doyenne de l’Europe.


DR
Ana Vela Rubio était née à Cordoba en Andalousie le 29 octobre 1901. Elle est donc décédée le 15 décembre dernier dans la maison de retraite de Barcelone dans laquelle elle vivait depuis 2005. A noter qu’elle n’était pas seule, puisque sa fille âgée de 90 ans, avait intégré la même structure depuis quatre mois.
 
Une situation qui, entre parenthèse, devient de plus en plus courante compte tenu de l’allongement de la durée de vie. Désormais, il n’est donc plus rare de voir parent et enfant, souvent mère et fille, vivre dans le même établissement.
 
Ana Vela Rubio, ancienne couturière, était la doyenne de l’Europe -et la troisième personne « connue »* la plus vieille au monde- depuis la mi-avril 2017 selon le Gerontology Research Group. La vieille dame vivait en Catalogne depuis les années 40 et mangeait quotidiennement trois œufs et de la viande crue.
 
Selon elle, l’un de ses secrets de longévité était due également au fait qu’elle était… célibataire ! En effet, elle ne s’est jamais mariée mais elle a eu quatre enfants -fait très rare pour les femmes de cette génération, surtout en Espagne.
 
Une autre femme a succédé à Ana Vela Rubio. Il s'agit de l'Italienne Giuseppina Projetto, âgée de 115 ans. Rappelons que le « record de longévité » est toujours détenu par Jeanne Calment, décédée à 122 ans, Elle reste donc encore à ce jour, la doyenne de l’Humanité. En 2016, les trois quarts des centenaires étaient âgés de moins de 103 ans et neuf sur dix de moins de 105 ans. Après 110 ans, ceux que l’on appelle les « supercentenaires » sont quasiment tous des femmes.