Sommaire
Article publié le 11/06/2019 à 01:00 | Lu 663 fois

Alimentation et santé bucco-dentaire : un équilibre fragile

Dans le cadre du congrès de l'Association dentaire française (ADF) qui se tiendra novembre prochain à Paris et portant sur les thématiques, « Ostéoporose, alimentation, sommeil : quel lien avec la santé bucco-dentaire ? », le Dr Séléna Toma, docteur en chirurgie dentaire en Belgique, revient sur l’alimentation et la santé bucco-dentaire.


Notre alimentation a un impact direct sur notre santé générale mais aussi notre santé bucco-dentaire, selon le type d’aliments consommés, mais aussi le rythme des prises alimentaires. Le déséquilibre constant de l’alimentation peut affecter notre santé bucco-dentaire. A l’inverse, une alimentation équilibrée nous aide à conserver des dents saines.
 
Cet impact est particulièrement visible au sein de populations spécifiques qui ont un rapport particulier avec l’alimentation, dû à certaines pathologies (trouble du comportement alimentaire, diabète…), état de santé (personne âgée, femme enceinte…) ou mode de vie (sportifs de haut niveau, végétariens…).
 
Les choix quotidiens conditionnent l’avenir de la santé bucco-dentaire à long-terme. Faire les bons choix alimentaires et avoir de bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire maintiendront une bonne santé générale et avec un sourire sain.
 
Quelques règles simples à suivre pour conserver des dents saines.
Pas d’aliments ou de boissons trop sucrées ou trop acides.
Halte aux aliments ou boissons trop sucrés ou trop acides, en particulier hors des repas ! Pour une simple raison : quand on mange des aliments contenant des sucres, les bactéries de la plaque dentaire produisent des acides qui attaquent l’émail. Lorsque ses attaques se répètent ou durent longtemps (surtout quand le brossage des dents n’est pas là), l’émail est progressivement dissout et les caries se développent.
 
Ajouté à cela : le développement de la plaque et le tartre (plaque calcifiée) peut entraîner une inflammation de la gencive qui peut conduire aux maladies parodontales avec un risque de déchaussement et de perte des dents. Il est donc essentiel d’équilibrer son alimentation et de se brosser les dents aux moins deux fois par jour d’une façon efficace.
 
Attention aux régimes !
Régime sans gluten, régime protéiné, etc. Un grand nombre de Français expérimentent régulièrement différentes techniques de contrôle de leur alimentation. Pourtant, il faut faire particulièrement attention aux régimes trop restrictifs qui peuvent entraîner des carences en vitamines. Garder une alimentation équilibrée et riche en légumes et fruits variés est indispensable pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire.
`
Deux vitamines à surveiller.
Deux vitamines sont directement liées à la santé bucco-dentaire, il s’agit de la vitamine C et de la vitamine D.
• Vitamine C : la consommation de fruits et légumes riches en vitamine C prévient une pathologie parodontale, le scorbut. Cette maladie est due à une carence en vitamine C (acide ascorbique) qui se traduit chez l’être humain, dans sa forme grave, par un déchaussement des dents et la purulence des gencives. Dans 60% des cas de scorbut, les patients sont hospitalisés. Les chirurgiens-dentistes retrouvent cette carence en vitamine C chez 10% de la population en général, et 30% de fumeurs de cigarettes.
 
• Vitamine D : La vitamine D joue un rôle crucial sur le tissu osseux en permettant son homéostasie, c’est-à-dire le maintien de son équilibre. Elle joue par ailleurs un effet antiinflammatoire en influençant la production de cytokines anti-inflammatoires par les cellules immunitaires. Un déficit en vitamine D pourrait être considéré comme un indicateur de risque des maladies parodontales.
 
Des aliments à privilégier.
Notre assiette peut contenir de véritables armes en faveur de notre dentition. Il n’est pas question de se soumettre à une nouvelle alimentation, mais de mieux sélectionner ce que l’on consomme au quotidien, notamment les aliments contenant du calcium et du phosphore, qui permettent aux dents de se renforcer.
• Source de calcium : légumes verts à feuilles, produits laitiers, certaines eaux minérales, amandes, sardines, saumon, etc.
• Source de phosphore : fromage, abats, fruits à coques, poissons, viandes, oeufs, etc.

Quelques conseils pour préserver sa santé bucco-dentaire
• Préférer une alimentation dure à une alimentation molle. Cette dernière étant plus collante elle adhère plus aux dents et favorise la prolifération des bactéries à l’origine des caries
• Finir son repas par le fromage : la caséine qu’il contient a un effet anti-carieux
• Mâcher un chewing-gum sans sucres pendant 20 minutes après une prise alimentaire réduit le risque de caries en favorisant la production de salive
• Consommer des produits sucrés de préférence au cours des repas
• Respecter le rythme des repas et limiter le grignotage durant la journée pour préserver le rôle de protecteur et de reminéralisation de la salive.