À près de 70 000 euros le kilo, le cours de l'or atteint un nouveau record

Se jouant de toutes les turbulences économiques, l'or vient de franchir une nouvelle barrière symbolique. Jeudi, le lingot a ainsi atteint 2 304,96 dollars l'once ( 2 120€ environ), selon Bloomberg News. Une once d'or, pesant modestement 31,10 grammes, voit ainsi sa valeur transfigurée en un prix presque mythique de près de 70 000 euros au kilogramme.


Cette ascension vertigineuse traduit une hausse considérable de 20 % en seulement six mois. En ces temps incertains où les conflits géopolitiques tels que la guerre en Ukraine et les tensions entre Israël et le Hamas font rage, l'or brille par son statut de valeur refuge. Comme l'explique Radio France, cet investissement tangible échappe à la volatilité des taux d'intérêt, offrant ainsi une sécurité rassurante pour les investisseurs.

Les Banques centrales des nations émergentes – Chine, Russie, Inde, pays d'Afrique et Turquie – manifestent en effet un appétit croissant pour le métal jaune. Ces institutions financières cherchent à sécuriser les revenus issus de leurs exportations en diversifiant leurs réserves avec cet actif fiable.

L'inflation galopante de cette année n'est pas étrangère à cette flambée des cours. Philippe Crevel du Cercle de l'Épargne souligne que "l'or a tendance à augmenter en période d'inflation". Un commentaire qui trouve écho chez Jean-François Faure du même organisme, qui note que "la simple évocation d'une baisse des taux par la Fed a servi de catalyseur pour cette hausse".

Malgré cet enthousiasme palpable sur les marchés, la prudence reste de mise. Thu Lan Nguyen, analyste chez Commerzbank, rappelle sur Europe 1 que "une petite correction à la baisse pourrait survenir dans les prochains jours suite à des prises de bénéfices".

Investir dans l'or aujourd'hui est donc une décision qui doit être mûrement réfléchie. Les paramètres sont multiples et le futur du cours de l'or demeure incertain. Pourtant, ce record historique confirme que l'éclat intemporel de l'or continue d'exercer une fascination indéniable sur le monde financier et de jouer à plein sa fonction de valeur refuge.
 

Publié le 04/04/2024 à 15:59 | Lu 2168 fois




Dans la même rubrique
< >

Vendredi 17 Mai 2024 - 02:00 Les Français et les successions