Sommaire
Article publié le 26/04/2018 à 01:00 | Lu 2308 fois

29 avril : Journée européenne de l'Intergénérationnel avec les petits frères des Pauvres

Alors qu’aura lieu le 29 avril prochain, la Journée européenne de l’Intergénérationnel, l’association les petits frères des Pauvres rappelle que « favoriser les liens entre les générations est essentiel pour lutter contre l'isolement de nos aînés ».


29 avril : Journée européenne de l'Intergénérationnel avec les petits frères des Pauvres
Précurseurs dans le domaine de l'intergénérationnel, les petits frères des Pauvres favorisent le maintien des liens entre les générations pour lutter contre l'isolement de nos aînés et faire changer les regards sur la vieillesse.
 
Dans cet esprit, ses actions s’avèrent être une belle opportunité de s'engager bénévolement auprès des personnes âgées les plus fragiles et de découvrir la richesse des rencontres et des échanges. A ce sujet, depuis plusieurs années, les petits frères des Pauvres ont constaté une hausse de l'engagement bénévole des moins de trente ans, preuve que les jeunes s’impliquent dans cette problématique et qu’ils se sentent concernés.
 
Ce dont se réjouit Armelle de Guibert, déléguée générale de l’association : « mieux connaître nos aînés permet de faire tomber les préjugés, de changer les regards et d'éviter d'avoir des comportements d'exclusion. En 2017, nous avons accueilli 32% de jeunes bénévoles supplémentaires. Favoriser ces rencontres entre les générations doit devenir une priorité pour redonner à notre société ses valeurs de partage et de fraternité ».
 
Rappelons que chaque année depuis 1946, les petits frères des Pauvres proposent à des bénévoles de tous horizons d'agir ensemble pour permettre à de nombreux ainés des vivre des temps riches de partage, d'échanges et d'oublier leur solitude.
 
En invitant les jeunes à la rejoindre, l'Association défend un formidable vecteur de maintien du lien entre les générations et la promotion de la mixité sociale grâce à la diversité de ceux qui s'investissent.