Sommaire
Article publié le 30/09/2021 à 02:00 | Lu 3089 fois

Withings ScanWatch : comme une montre de plongée, mais pour monitorer sa santé




La marque Withings, spécialisée dans les objets design de santé connectée vient de dévoiler sa nouvelle montre, la ScanWatch Horizon. Un garde-temps en acier de 43 mm, étanche 100 mètres, qui s’inspire des montres de plongée tout en étant capable de détecter de nombreux problèmes de santé. Comme toujours, un « device » idéal pour les seniors, qu’ils soient sportifs ou pas. Compter 499 euros.


Voici un intéressant modèle de montre de chez Withings, marque spécialisée dans la conception, depuis des années, d’appareils de santé connectée. Des « devices » toujours design et dans l’air du temps afin d’éviter la stigmatisation inhérente aux « produits paramédicaux ».
 
Ce n’est pas la première montre santé de la marque. Mais c’est assurément la plus aboutie et celle qui se rapproche le plus d’une « vraie » montre avec son design (et ses composants) qui font référence à une « plongeuse » haut de gamme.
 
Depuis 2014, date du lancement de la Withings Activité, la première montre analogique connectée, la marque a souhaité « casser les codes » du marché des bracelets de fitness en proposant des dispositifs de santé connectée sous la forme de montres à aiguilles traditionnelles.  
 
En septembre 2020, la marque rebattait à nouveau les cartes de la santé connectée avec ScanWatch, la première montre analogique qui était alors capable de détecter la fibrillation auriculaire et les troubles respiratoires du sommeil.
 
Un an plus tard, Withings présente la ScanWatch Horizon qui ressemble à une montre de plongée haut de gamme, mais qui est en réalité, un dispositif de santé connecté qui s’annonce comme « le plus avancé au monde ». Un produit qui s’adresse à tous ceux qui souhaitent monitorer leur santé au quotidien sans pour autant être stigmatisés avec un appareil au design paramédical.   
 
Dotée d’un boitier en acier, elle est étanche à 100 mètres (une belle performance pour un appareil de ce type). Sa technologie embarquée offre une exceptionnelle réserve de marche de 30 jours. On peut donc sans souci checker sa santé au quotidien sans avoir à recharger la montre « tous les quatre matins ». Un vrai confort d’utilisation. Et un point fondamental dans l’observance des différents « checkups ».
 
Le cadran est disponible en bleu ou vert soleillé. La lunette rotative (qui évoque celle d’une plongeuse) est en acier et gravée au laser ; elle permet la sélection de certaines des fonctions, tout comme la couronne d’ailleurs.
 
Ce garde-temps permet donc de détecter la fibrillation auriculaire (FA) via un électrocardiogramme de grade médical réalisable en 30 secondes. Précisons que le caractère épisodique de la FA rend cette arythmie difficilement détectable car ses épisodes de crise ne surviennent pas nécessairement lors d’une visite médicale. Ce montre offre donc une solution non invasive et complète, qui permet de partager un tracé ECG avec son médecin, pour un suivi sur le long terme.

Grâce à son capteur PPG intégré, cette montre connectée surveille la fréquence cardiaque, ce qui lui permet d'alerter l'utilisateur d'un événement cardiaque potentiel (fréquence trop haute ou trop basse). Elle fait ainsi office de capteur santé proactif.
 
Elle surveille également le niveau de saturation en oxygène dans le sang via son capteur SpO2 intégré. Réalisable sur demande, cette mesure permet de révéler des troubles respiratoires pour mieux détecter certaines maladies respiratoires chroniques, mais également, et c’est primordial de nos jours, le Covid-19.
 
En outre, cette montre fournit une surveillance détaillée du sommeil, y compris sa durée, sa profondeur et sa qualité (ce qui existe aussi dans d’autres appareils moins chers), un suivi de la fréquence cardiaque et peut réveiller les utilisateurs avec une vibration douce au meilleur moment de leur cycle de sommeil.
 
Elle permet également de détecter les perturbations respiratoires grâce à un algorithme exclusif basé sur une analyse du taux d’oxygène dans le sang, de la fréquence cardiaque, des mouvements et de la fréquence respiratoire, collectés par l’accéléromètre de la montre et son capteur optique.
 
Précisons que l’ECG, la mesure du SP02 et la détection de la fibrillation auriculaire par PPG sont des fonctionnalités qui bénéficient de la certification CE Médical. Ces certifications ont été obtenues à la suite de trois études cliniques menées avec l’Hôpital Georges Pompidou, le Centre de Cardiologie du Nord et l’Hipoxia Lab de l’Université de Californie à San Francisco.
 
La ScanWatch Horizon se porte sur un bracelet en acier brossé qui s’adapte à tous les poignets. Muni d’attaches rapides, il peut être facilement changé. Les plus sportifs pourront opter pour le strap en fluoroélastomère (FKM). Les outils nécessaires pour ajuster la taille du bracelet sont fournis dans son coffret.
 
La ScanWatch Horizon est disponible au prix de 499,95 euros en bijouteries partenaires : Lepage Joailler horloger (www.lepage.fr), sur Withings.com, Amazon, Fnac/Darty, Boulanger.