Sommaire
Article publié le 11/03/2019 à 01:00 | Lu 2008 fois

Vincent Lindon : son regard sur l'âge et les femmes

Alors que l’acteur français Vincent Lindon sera à l’affiche de Dernier amour, le dernier film de Benoit Jaquot qui sortira sur les écrans mercredi prochain, le comédien revient sur sa relation avec le vieillissement et sur les femmes.


L’histoire de Dernier amour est un épisode de la vie de Casanova. Un Casanova vieillissant qui arrive à Londres après avoir dû s’exiler. Dans cette ville dont il ignore tout, il rencontre à plusieurs reprises une jeune courtisane, la Charpillon, qui l’attire au point d’en oublier les autres femmes.
 
Comme l’indique Benoit Jaquot, le réalisateur : « Casanova ne se ment jamais à lui-même, il se raconte avec l’honnêteté maximale que l’on peut attendre de quelqu’un qui raconte sa vie. Or, ce qu’il raconte de sa relation avec la Charpillon, c’est quelque chose qui ne lui était jamais arrivé alors qu’il avait déjà atteint un âge mûr ».
 
En promotion pour ce film qui met en scène un Casanova âgé amoureux (probablement le seul véritable amour de sa vie) d’une jeune courtisane, Vincent Lindon, 59 ans, est revenu sur le plateau de « C à vous », le 8 mars dernier, sur son rapport à l’âge et aux femmes…
 
Sur l’âge, l’acteur indique : « J’espère que je ne tomberai pas dans l’envie folle de me teindre trois cheveux par peur de ne pas pouvoir assumer ma vieillesse ». Et d’ajouter qu’il ne souhaite pas « imposer [sa] vieillesse à des jeunes comédiens ».
 
Par ailleurs et en réponse aux propos de Yann Moix (qui avoue aimer les femmes plus jeunes et surtout asiatiques », Vincent Lindon souligne qu’il adore « les femmes de son âge. J’ai toujours aimé les femmes de mon âge, à mon âge. Il y a eu des polémiques récentes, moi c’est le contraire ». D’un autre côté, on a souvent vu le comédien partager sa vie avec des femmes plus jeunes que lui, mais bon…
 
Et de préciser : « il y a rien de plus beau que de voir une femme qui accepte de montrer les marques du temps comme pour un homme. Je trouve que c’est bouleversant, qu’il y a une odeur, qu’il y a quelque chose de sentimental, de nostalgique, de mélancolique ».