Sommaire
Article publié le 06/01/2021 à 01:00 | Lu 2806 fois

Ville amies des ainés : les seniors au coeur de l'action publique nantaise




Alors que la remise des prix s'est déroulée le 1er décembre dernier à l'occasion des 8èmes Rencontres du Réseau Francophone des Villes Amies des Aînés (édition 100% digitale), voici la présentation de l’un des huit lauréats de 2020 : Nantes a souhaité développer la démarche Ville Amie des Aînés au plus près des habitants en l'ancrant dans les quartiers.


Pour ce faire, l'association l'Établi, forte de son expérience sur les démarches participatives centrées sur les usagers, a proposé une recherche autour des besoins des seniors et futurs seniors dans chaque quartier Nantais.
 
Cette démarche conduite sur trois mois a donné lieu à des préconisations pour mieux adapter l'action
publique aux besoins des personnes vieillissantes, en particulier, les plus vulnérables. L’action est innovante car elle met l'accent sur les personnes vulnérables, en ne définissant pas l'âge par un seuil, mais en tenant compte de trois facteurs : l'âge biologique, l'âge social et le ressenti subjectif de la personne.
 
Il a d’abord fallu établir une méthodologie de “recherche-action” participative avant de mobiliser l'ensemble des parties prenantes (habitants, professionnels, bénévoles). Il s’agissait ensuite de recueillir les parcours de vie et les expériences d'usages.
 
Les résultats ont, par la suite, été sujets à débat pour trouver des préconisations et des solutions aux problèmes soulevés. Chaque action a donné lieu à un bilan visant à améliorer la démarche avant son déploiement sur un nouveau quartier.
 
L'implication des seniors a permis de construire des outils d'enquête et de restitution valorisant vraiment leurs expériences d'usage et leurs ressentis. Ces derniers doivent permettre aux usagers de rester au coeur des discussions même lorsqu'ils sont absents des réunions entre professionnels.
 
L'engagement fort des habitants a aussi permis d'imaginer d'autres formes de mise en valeur de la parole des seniors comme le documentaire sonore, “La Bonne cage”. Par ailleurs, une association de chercheurs, d'habitants et de professionnels a permis de repérer des situations fragiles, notamment lors de rencontres en porte-à-porte. Elles ont d’ailleurs pu trouver des relais beaucoup plus rapidement grâce à l'implication des différentes parties prenantes.
 
Chacun a participé à hauteur de ses envies et du temps disponible. Le coût de l’action est variable selon le territoire. Il est en moyenne de 15.000 euros par action, entièrement financé par le CCAS de la Ville de Nantes.
 
Cette action a permis de mettre en lumière et de valoriser les contributions invisibles des seniors à la vie sociale d'un quartier. Deux aspects semblent particulièrement frappants.
 
Premièrement celui du genre, car la démarche montre l'engagement fort des femmes tout au long de leur parcours de vie ; par exemple, celui de jeunes mères arrivant dans le quartier seniors et veillant sur leurs voisins âgés qui transmettent l'histoire du quartier aux plus jeunes.
 
Segundo, du point de vue socio-économique, la démarche souligne l'engagement des seniors vulnérables dans les activités collectives d'entraide dans les quartiers.
 
D'une manière générale, les seniors transmettent l'histoire des solidarités et des luttes sociales qui se sont déroulées dans les quartiers nantais. Leurs contributions à cette démarche améliore le bien-être dans le quartier, et ce, quel que soit l'âge des habitants. Participer à la recherche-action permet à
chacun de valoriser son expérience et de voir sa parole entendue et reconnue.
 
Sous réserve des conditions sanitaires, de nouvelles actions auront lieu en 2021 dans les quartiers nantais. Du point de vue de l'action publique, cette démarche inscrite dans une perspective territorialisée est incarnée par l'expression "Quartiers amis des aînés".
 
D'ores et déjà, ce projet a inspiré une suite sous la forme d'un documentaire sonore. L'objectif est de
faire partager au plus grand nombre le quotidien des habitants d'un quartier populaire.