Sommaire
Article publié le 07/09/2021 à 01:00 | Lu 2676 fois

Un nouveau service pour les aidants familiaux




Le 6 octobre prochain sera consacré à la Journée nationale des aidants. Pour illustrer ce sujet d’actualité et parce que près de la moitié des aidants vivent des situations conflictuelles, revenons sur une expérimentation de médiation familiale en direction de ces aidants et de leurs aidés en situation de handicap ou de dépendance. Explications.


Photo Bruno Aguirre on Unsplash
Pas toujours simple d’être aidant familial. Même avec toute la meilleure volonté du monde… On le sait, les différentes situations peuvent donner lieu à des conflits autour de la mise en œuvre d’aides, concernant l’organisation du maintien à domicile, la nécessité d’envisager une entrée en établissement, la mise en œuvre de l’obligation alimentaire, une cohabitation conflictuelle…. Survient alors la nécessité d’envisager des mesures de protection juridique.
 
Selon une enquête du Credoc réalisée pour le compte de la Cnav (« Aider un proche : une situation à risque », octobre 2020), les conflits familiaux dans les situations de perte d’autonomie sont fréquents : près de la moitié (42%) des aidants vit une situation conflictuelle soit avec la personne aidée (13%), soit avec les autres aidants (6%) soit les deux (23%).
 
Au-delà de ces conflits, c’est la vie de couple ou la vie familiale qui peuvent être impactées à la suite de l’accompagnement d’un proche dépendant. Le rapport de Terra nova par exemple, (« Perte d’autonomie : comment mieux accompagner les aidants et aidants familiaux ? » - décembre 2020) identifie aussi un fort besoin de médiation pour les aidants familiaux.
 
Face à ce besoin social et forts de leur expérience dans le domaine de la médiation familiale conjugale, l’Unaf et le réseau des Udaf ont lancé en 2020 une offre de médiation pour aidants et aidés dans vingt départements de métropole et d’outre-mer. Cette expérimentation est pilotée par l’Unaf et la CNSA, principal financeur.
 
Plus concrètement, cette médiation permet aux aidants, aux personnes aidées, ainsi qu’aux autres membres de la famille d’évoquer les tensions en toute confidentialité avec une tierce personne, professionnelle qualifiée, le médiateur familial, afin d’évacuer le conflit et de travailler avec l’ensemble des personnes concernées sur des solutions durables.
 
Cette offre est ouverte à tous les aidants et personnes aidées.

Pour en savoir plus