Sommaire
Article publié le 16/09/2019 à 02:51 | Lu 1258 fois

Un nouveau béguinage à Paray-le-Monial

L’association « Vivre en Béguinage » ouvrira au deuxième trimestre 2020 un nouveau béguinage situé à Paray-Le-Monial en Saône-et-Loire. Le « Val D’Or » comprend 20 logements de plain-pied, 10 logements de type T2 et 10 logements de type T3. La résidence est située dans le quartier des Miquets, à quelques minutes seulement du centre-ville et de la basilique du Sacré-Cœur.


Rappelons que le béguinage est une forme d'habitat assez récent, dit « inclusif », où des personnes autonomes, principalement retraitées ou en situation de fragilité, vivent ensemble dans un environnement sécurisé et bienveillant. Il est né, à l’origine, au Québec.
 
Le béguinage est une réponse novatrice et complémentaire, un chaînon manquant entre le logement ordinaire, la résidence services pour seniors (grande tendance actuelle) et l'hébergement en institution.
 
La vie en béguinage est un concept qui considère l’Homme dans toutes ses dimensions : capacités physiques, dimensions psychologiques et affectives. Il répond ainsi aux aspirations profondes et éternelles de tout un chacun : rester autonome, goûter la paix et l’amitié au quotidien, être utile aux autres, garder un sens à sa vie jusqu’au bout.
 
C’est pourquoi le béguinage est une solution simple et concrète pour envisager sa vie autrement, en particulier le « 3e âge », en faisant place à la joie, à la solidarité, la bienveillance mutuelle, mais aussi à la capacité de décider, pour rester aux commandes de sa vie.
 
Précisons qu’il n’y a pas de limite d’âge pour le béguinage. Toutefois, la question de la solitude, de l’isolement, de l’exclusion touche majoritairement les seniors et plus spécifiquement les personnes âgées, qui sont donc plus concernés que les générations plus jeunes, qui jouissent d’une vie sociale et/ou familiale plus active.
 
Le béguinage est un ensemble d’appartements où l’on vit « chez soi ». Donc, comme chez soi, il faut garder son autonomie. Toutefois, les appartements sont conçus pour accueillir des personnes à mobilité réduite. Les services hospitaliers de HAD (hospitalisation à domicile) accueillent très favorablement cette solution où l’on peut veiller les uns sur les autres.
 
Le béguinage veut être accessible à tous. Dans la mesure du possible, les prix de location des appartements sont régulés par les standards du logement social, offrant un environnement de grande qualité (jardins, locaux communs, hôtellerie…) pour un loyer très abordable.
 
C'est dans cet esprit que Thierry Prédignac, Christophe Baiocco et Vincent Bel ont créé l'association Vivre en béguinage. L'association annonce de nouveaux béguinages à Tours, Le Mans, et Paray-Le-Monial.