Sommaire
Article publié le 13/05/2019 à 01:00 | Lu 3077 fois

Un chien pour votre coeur !

On le sait, bouger au quotidien et éviter l’isolement social permettent aux seniors de lutter contre la survenue de troubles cardio-vasculaires. À l’occasion des Portes Ouvertes de la SPA, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) vient de lancer une campagne originale pour aider les seniors à prendre soin de leur cœur. Et pour ce faire, quoi de mieux que d’adopter un chien !


doggies
Alors que l’espérance de vie se situe aujourd’hui en France à 85,3 ans pour les femmes et 79,4 ans pour les hommes, les femmes ne vivent en moyenne que 64,1 années en bonne santé contre 62,7 ans pour les hommes. La cause ? En grande partie, une trop grande sédentarité.
 
Chez un senior, toutes les capacités de l’organisme diminuent et peuvent impacter le fonctionnement d’organes essentiels tels que le cœur. Pour contrer ces effets de l’âge, il est nécessaire d’entraîner de façon régulière le muscle cardiaque et la capacité respiratoire.
 
L’OMS recommande d’ailleurs aux moins de 65 ans de bouger 30mn par jour, une recommandation qui passe à 1h quotidienne au-delà. Or, la pratique d’une activité physique régulière n’implique pas nécessairement le fait de rejoindre un club de sport, mais est définie comme tout mouvement corporel et musculaire qui requiert une dépense d’énergie.
 
Le bricolage ou le jardinage, par exemple, sont considérés comme de l’activité physique. Lorsqu’ils sont interrogés sur le sujet, les seniors savent que l’activité physique est importante puisqu’ils sont 61% à la citer de manière spontanée comme moyen de prévention N°1 des maladies cardio-vasculaires. Néanmoins, ils ne sont que 17% à bouger 4 h par semaine.
 
Selon une étude menée par les Petits Frères des pauvres, 900.000 personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées de leur famille et de leurs amis. Parmi elles, 300.000 sont dans un isolement extrême, une situation de « mort sociale ».
 
Or, une personne en situation de précarité affective voit son risque de développer un infarctus augmenter de 29%. En effet, la solitude extrême accroît la consommation de tabac et d’alcool, le manque d’exercice physique, le stress, la dépression, une mauvaise alimentation, autant de facteurs de risque majeurs pour les maladies cardio-vasculaires.
 
Malheureusement, cette réalité est très peu connue des seniors puisqu’ils sont plus du tiers à considérer que l’isolement ne joue pas de rôle majeur dans le développement de maladie cardio-vasculaire. La Fédération Française de Cardiologie souhaite lancer cette alerte sur les méfaits cardio-vasculaires de l’isolement social !
 
Qui aurait cru qu’adopter un chien aurait autant de bénéfices ? Une récente étude a confirmé le fait que de posséder un animal de compagnie permettait de réduire jusqu’à 36% les risques de mortalité cardio-vasculaire en particulier chez les personnes vivant seules.
 
La SPA met d’ailleurs en avant pour sa prochaine campagne des Portes Ouvertes des 18 et 19 mai tous les bienfaits de l’animal vis-à-vis de l’Homme tant sur le physique que sur le mental. C’est donc tout naturellement que la FFC s’est tournée vers la SPA pour être partenaire de sa campagne qui soutient le concept qu’avoir un chien contribue à lutter contre les maladies cardio-vasculaires.
 
Profitez des Portes Ouvertures de la SPA des 18 et 19 mai pour adopter un compagnon !

Source