Sommaire
Article publié le 16/04/2020 à 09:14 | Lu 1981 fois

Trous de mémoire et problèmes de concentration : comment les éviter ?




Avez-vous déjà oublié le nom de quelqu'un que vous venez de rencontrer ? Mais où avez-vous donc mis votre porte-monnaie ? Et la date d’anniversaire d'un proche ? Bien sûr, cela arrive à tout le monde d’oublier de temps à autre. Mais que faire si vous avez des difficultés à vous concentrer et que vos pertes de mémoire deviennent plus fréquentes ?


Voici quelques astuces simples qui vous permettront d’entretenir votre mémoire au quotidien :
 
Une activité physique régulière
Vous savez certainement que l'exercice physique aide à développer une musculature solide, à préserver un poids « santé » idéal et à prévenir les problèmes de santé d’une manière générale. Mais ce que vous ne savez peut être pas, c’est que l'entraînement physique améliore également la mémoire et stimule nos capacités de réflexion.
 
De fait, l'exercice améliore notre mémoire et notre réflexion de plusieurs façons ; directes et indirectes. Les avantages de l’activité physique proviennent concrètement de sa capacité à réduire la résistance à l'insuline et à stimuler la survie de nouvelles cellules cérébrales. Indirectement, l'exercice améliore la qualité du sommeil tout en réduisant le stress et l’anxiété (connus pour causer des troubles cognitifs et d’attention).
 
Si vous vous demandez quel type d’activité pratiquer, sachez que les exercices de cardio garderont votre cerveau affûté ! Mais des activités plus douces comme le yoga, amélioreront également votre concentration.
 
Des relations sociales et affectives
La qualité des relations et des interactions sociales d'une personne façonne son développement et sa santé (corps et cerveau).
 
On le sait, les relations affectives (saines de préférence) sont nécessaires à tout âge pour que nous puissions nous souvenir, pour récupérer, pour connecter et agréger toutes les nouvelles informations à celles que nous savons déjà. Les émotions par exemple ont une influence particulièrement forte sur l'attention. Celles-ci facilitent l'encodage et aident à la récupération efficace des informations.
 
Les personnes qui restent actives socialement et qui participent fréquemment à des activités sociales ont d'ailleurs plus de chances de prévenir les déclins cognitifs liés à l’âge comme les trous de mémoires, les troubles de concentration et même l’Alzheimer. Cela a été démontré par de nombreuses études scientifiques.
 
Des exercices de stimulation de la mémoire
Il faut savoir que les exercices de mémoire permettent d’améliorer la concentration, quel que soit votre âge. Entretenir votre mémoire en continue, un peu comme un muscle, rend les tâches quotidiennes plus rapides et faciles à effectuer. C’est une bonne manière de conserver votre cerveau affûté à mesure que vous vieillissez.
 
Par exemple, travailler sur un puzzle s’avère un excellent moyen de renforcer votre cerveau. Les jeux de cartes améliorent la mémoire et la réflexion (notamment le bridge). Les jeux de vocabulaire rapides avec des amis sont aussi un bon moyen de stimuler la mémoire.
 
Si le cœur vous en dit, pourquoi ne pas apprendre une nouvelle langue, une nouvelle compétence ou essayer de nouvelles façons de faire les choses du quotidien ? Bref, le but est de défier votre cerveau en éveillant en permanence vos capacités cognitives.
 
Une alimentation équilibrée profite également à votre mémoire
On le sait de nos jours, nous sommes ce que nous mangeons. Ainsi, pour une concentration soutenue, votre cerveau a besoin d'un approvisionnement constant en énergie ; une énergie fournie par le sang. Ceci est principalement  assuré par le glucose décomposé des aliments que vous mangez. Les glucides complexes (céréales, riz brun, légumineuses…) sont les meilleurs, car ils sont lentement décomposés, puis libérés. Ce qui donne à votre cerveau, de l'énergie pendant des heures.
 
Les oméga-3 jouent également un rôle important dans la construction des cellules cérébrales et nerveuses. On le sait, les poissons gras comme le saumon, la truite, les sardines ou les anchois sont riches en acides gras oméga-3.
 
Cependant, si vous n'avez pas toujours la possibilité de manger du poisson frais, pensez aux sources d'oméga-3. Essayez par exemple, l’huile de krill pour la mémoire sous forme de compléments alimentaires. C’est excellent pour la mémoire ! Rappelons que le krill (crevettes microscopiques) est extrêmement riche en oméga-3 et son pouvoir pour améliorer les troubles de concentration et de la mémoire a été amplement démontré par la science...