Troubles auditifs : pour que Noël soit synonyme de fête et non d'isolement !

Les fêtes de Noël approchent et c’est le moment pour beaucoup de se retrouver pour partager des moments avec ceux qui nous sont chers. Malheureusement, ces beaux instants de partage peuvent être compromis si un proche souffre de problèmes auditifs. Souvent présents chez les seniors, ils peuvent engendrer un isolement progressif dans leur vie quotidienne. Le point avec Gilles Daumas, audioprothésiste chez Audika.


Rappelons que selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près des deux-tiers (65%) des personnes de 65 ans ou plus souffrent d’une déficience auditive incapacitante.
 
C’est comme ça depuis des décennies : les fêtes de fin d’année sont l’occasion de se retrouver en famille pour partager de beaux moments. Souvent, des diners autour de grandes tablées avec les petits-enfants excités autour du sapin, avec de longues discussions avec des proches que l’on voit souvent trop peu…
 
Mais aussi des moments où l’ambiance sonore monte d’un cran. Forcément, avec tout ce monde. D’autant que parfois, l’alcool « aide » un peu… Or, quand l’audition fait défaut, ces moments de joie et de partage deviennent de vrais challenges pour les seniors !
 
Et l’impact d’une déficience auditive au sein de la famille est trop souvent sous-estimé : le sentiment de solitude, le repli sur soi et l’isolement.
 
Fatalement, chez les seniors, les problèmes d’audition sont fréquents. Et plus grave, ils peuvent entrainer un isolement progressif de ces personnes qui se replient sur elles-mêmes car « de toute façon, elles n’entendent pas ».
 
Dans ce contexte, pour profiter pleinement de ses proches notamment pendant les fêtes, il est recommandé de réaliser régulièrement un bilan auditif afin de faire le point sur son audition. Il faut savoir qu’il existe différentes solutions pour pallier les problèmes d’audition notamment des aides sur-mesure adaptées à ce type de situation, mais aussi au quotidien.
 
Comme le souligne Gilles Daumas, audioprothésiste chez Audika : « aujourd’hui, de nombreuses personnes souffrent de troubles auditifs sans même en avoir conscience. Ce phénomène est d’autant plus présent chez les personnes âgées, qui ne se rendent pas nécessairement compte que leur audition se détériore au fil des années ».
 
Et d’ajoute : « il est important de sensibiliser les seniors mais également leur entourage de la nécessité de réaliser régulièrement des dépistages afin d’anticiper tout déficit auditif et pouvoir ainsi être accompagné au quotidien et sur le long-terme (…). Une adaptation trop tardive rend souvent l’adaptation plus compliquée pour le patient du fait d’une privation de certains sons trop longue.»
 
Les troubles de l’audition peuvent arriver progressivement, sans que la personne directement concernée ne s’en rende compte. C’est pourquoi, il est important pour l’entourage d’être attentif aux habitudes d’écoute.
 
Pour identifier les problèmes d’audition chez ses proches, quelques signes peuvent retenir l’attention : Si la personne hausse régulièrement le volume de la télévision, si elle n’entend plus la sonnerie du téléphone, ou demande souvent de répéter ce qu’on dit… C’est qu’elle souffre certainement de troubles auditifs.
 
Pas de panique pour autant. Un dépistage auditif est une première étape à suivre. Puis, si nécessaire un médecin ORL suite à un examen médical approfondi, fera une prescription. Celle-ci permet à l’audioprothésiste de vous accompagner dans les meilleures conditions et vous proposer un essai gratuit de 30 jours.

Publié le 15/12/2022 à 03:52 | Lu 3882 fois