Sommaire
Article publié le 02/10/2020 à 01:00 | Lu 1473 fois

Spiritueux : Monsieur Gin et Monsieur Fernand Whisky, deux nouveaux labels




Une fois encore, une entreprise de la région de Cognac sort de son pré carré et vient proposer aux consommateurs français des produits différents. Il est clair qu’en dépit des efforts de l’interprofessionnelle du Cognac, celui-ci ne séduit plus les Français. La diversification est désormais un passage obligé.


Après une Vodka, Madame Vodka, proposée en février 2019, le gin Monsieur Gin présenté en octobre 2019 et voici en septembre 2020, le whisky Monsieur Fernand.
 
Un whisky qui complète la gamme de la maison ARSpirits qui a été fondée par Cyrielle Arnold à Cognac. Mis en bouteille en juin 2020 après avoir passé quatre ans dans de vieux fûts de cognac et un final dans des fûts de pineau blanc et rosé, il est désormais disponible chez les cavistes.
 
Whisky 100% français distillé dans un alambic charentais, Monsieur Fernand Whisky est également 100% bio. Il est élaboré à partir d’orge maltée bio et son vieillissement et son affinage sont effectués dans des fûts ayant contenu des cognacs et des pineau bio.
 
Légèrement ambré, il offre un nez délicat et fruité où la poire domine. En bouche, c’est l’opulence et une consistance de gâteau Linzer Tort qui prévaut. Long en bouche, il s’accorde parfaitement avec un Punch Short. Il convient également à la confection de cocktails à l’instar de l’autre produit maison le « Monsieur Gin ».
 
Né il y a maintenant un an, Monsieur Gin échappe à certains travers que l’on retrouve dans certains gins nouveaux. Ici, on n’est pas dans le loukoum et ses dominantes de rose particulièrement douçâtres.
 
Comme il se doit pour un gin qui respecte la tradition du London Dry Gin, le genièvre et la coriandre constituent la base de Monsieur Gin. Deux ingrédients omniprésents lors d’une dégustation pure. Un choix qu’il faut saluer et qui s’accorde parfaitement avec la verveine et la fleur de sureau qui est la signature de Cyrielle Arnold.
 
Un choix qui reste discret et convient parfaitement à la confection des cocktails. Là encore, les plantes utilisées sont issues d’une agriculture française et biologique et bénéficient du label Ecocert. Une certification sérieuse qui devient de plus en plus utilisée dans le domaine alimentaire. La distillation se fait dans un petit alambic de cuivre.
 
Avec ce Monsieur Gin, on reste dans la grande tradition des gins historiques où le genièvre en est l’ingrédient structurant. On apprécie la délicatesse du nez qui laisse transparaître la puissance du genièvre derrière la légèreté de la verveine.
 
En bouche, on est séduit par une épaisseur qui contribue à la longueur avec une persistance du coriandre et du genièvre. Une touche de géranium semblant transparaître. Un gin que l’on apprécie sec ou en Negroni et qui fait oublier les recettes pharmaceutiques de certains « gin » français.
 
Distribués par les Whiskies du Monde, le whisky Monsieur Fernand et le Monsieur Gin sont diffusés chez tous les cavistes.
 
Joël Chassaing-Cuvillier




Dans la même rubrique
< >

Jeudi 15 Octobre 2020 - 01:00 Vins : une verticale pour Noël