Sommaire
Article publié le 19/12/2019 à 03:54 | Lu 2584 fois

"Société et Vieillissement" : les débats de la Fondation de l'Académie de Médécine




En 2020, la Fondation de l’Académie de Médecine va ouvrir une intéressante réflexion sur un sujet prégnant : « La Société et le vieillissement ». A la croisée des problématiques sociales, médicales et politiques, la Fondation propose une série de table-rondes où des acteurs de différents horizons (santé, politique, social, société civile) viendront débattre et échanger.


De multiples rapports démontrent que la démographie mondiale va continuer à évoluer selon deux grandes tendances : tout d’abord, une population qui croît et ensuite, une population qui vieillit.
 
Ces deux grands bouleversements démographiques ont et auront des conséquences de plus en plus sensibles sur les grands équilibres économiques et sociaux, sur les dépenses de santé et sur la prise en charge de la dépendance, et ce notamment du fait de l'évolution du rapport actifs/retraités.
 
Ainsi, le pourcentage de personnes de plus de 80 ans passera de 5,5% en 2016 à 11,5% de la population de l’Union européenne en 2027, avec des conséquences économiques majeures en termes de production, de consommation et de protection sociale.
 
Au niveau sociétal, le vieillissement devrait contribuer à la formation de liens durables entre les générations (espérons-le). Toutefois l’ampleur de ces bouleversements et leur bilan coûts/ avantages reste faire. D’où la mise en place de ce cycle de discussions…
 
Le premier débat portera sur « vieillissement et économie » et se déroulera le 13 janvier de 14h à 18h à l’Académie de médecine. Après une présentation de la situation démographique et économique des seniors en France, le débat sera sous l’aspect médical sur plusieurs thèmes : la transition emploi-retraite ; l’emploi et sa valorisation ; l’implication associative ; les aidants ; l’intergénérationnel et le développement de la silver economy.
 
En créant sa Fondation, l’Académie de Médecine a souhaité mettre au service de toute la société, sa capacité unique de réunir, sur des sujets essentiels de santé et de société, et autour des meilleurs experts français et internationaux, toutes les parties prenantes administratives, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives.