Sommaire
Article publié le 12/08/2020 à 08:17 | Lu 7629 fois

Sensation de pression dans les oreilles : que faire ?




Nous sommes nombreux à expérimenter une sensation de tension dans les oreilles un jour ou l'autre. Dans la plupart des cas, le problème disparaît de lui-même après quelques heures, voire quelques jours. Mais cette sensation dans les oreilles peut être difficile à traiter, et parfois être le signe d'une maladie inconnue et sous-jacente.


Si la gêne dure plus de 2 ou 3 jours, n’hésitez pas à consulter un spécialiste. Si vous souhaitez effectuer un bilan auditif, les centres auditifs Unisson par exemple vous proposent de réaliser gratuitement des tests de l’audition qui sauront vous aider à trouver la cause du problème et choisir le traitement approprié.
 
Comment savoir s’il s’agit d’une condition bénigne ? Que faire lorsque l’on souffre de symptômes aigus ? Doit-on consulter ?

​Pourquoi peut-on ressentir une pression dans les oreilles ?

Ressentir ce type de pression peut être entièrement normal et bénin. Pour comprendre ce phénomène naturel, il faut comprendre le fonctionnement de certains organes de l’oreille.
 
Le tympan, la trompe d’Eustache et l’oreille moyenne
La trompe d'Eustache, également connue sous le nom de trompe auditive, relie le tympan à la partie postérieure du nez, le rhinopharynx. Elle fait partie de l'oreille moyenne et se situe juste derrière le tympan. Elle permet de créer un sas de protection entre l'oreille interne, pleine de liquide, et l'oreille externe, directement au contact de l’air extérieur.
 
Le tympan est une membrane souple, semblable à la peau d'un tambour. Lorsqu'il y a une pression continue dans les oreilles, le tympan se courbe et se tend. La trompe s'ouvre alors afin de laisser échapper de l'air depuis l'oreille moyenne et équilibrer la tension des deux côtés du tympan. Le tympan retrouve alors sa forme initiale, l'oreille est de retour à la normale.
 
Un phénomène naturel
Dès qu'il y a une compression supérieure à 15 mm Hg, le tympan commence à se déformer et il est alors nécessaire d'équilibrer l'air dans les oreilles. C'est un phénomène commun lorsque l’on prend l'avion, en randonnée, sur une route de montagne, lorsque l’on fait de la plongée ou que l’on descend en apnée...
 
Le problème est que la tension apparaît parfois de manière si soudaine que la trompe n'a pas le temps de s'équilibrer. C’est par exemple le cas lorsque l’on voyage en train et que l’on passe dans un tunnel. Il faut alors décompresser nos oreilles nous-mêmes, de manière mécanique.

​Comment débloquer les oreilles ?

Il existe plusieurs manœuvres pour libérer l'air coincé dans les oreilles. Elles dépendent notamment du mouvement que l’on effectue (si on monte en altitude ou si on descend).
 
ATTENTION : une manœuvre efficace dans un sens peut endommager le tympan dans l'autre sens ! Il convient de bien les consignes et de ne jamais forcer sur ses oreilles.
 
Les manœuvres à effectuer
Comment enlever la pression dans les oreilles à la montée ? L'air extérieur est moins fort que l'air intérieur et, généralement, l'équilibrage se fait instinctivement. Si vous ressentez une certaine gêne, forcez-vous à déglutir, à bâiller, à mâcher du chewing-gum ou à respirer la bouche ouverte. Si la sensation ne disparaît pas, essayez la manœuvre de Toynbee : gardez le nez pincé et déglutissez, en inspirant par le nez.
 
Lorsque l’on descend, la compression augmente et pousse sur le tympan. Un rééquilibrage mécanique est forcément nécessaire. Essayez les méthodes de Vasalva (mouchez-vous en gardant le nez pincé), de Frenzel (projetez de l'air vers le fond de votre gorge avec la langue, en gardant la bouche ouverte), ou la BTV (= Béance Tubulaire Volontaire, qui consiste à utiliser la mâchoire pour ouvrir les trompes).
 
Et si la pression ne disparaît pas ?
Si, de retour sur la terre ferme, vous ressentez toujours une gêne après deux à trois jours, il est conseillé de consulter votre médecin. Il existe des traitements efficaces contre la pression dans les oreilles, mais il faut d'abord comprendre les causes de la gêne.
 
Les raisons principales sont les suivantes :
- barotraumatisme. Vous avez eu du mal à équilibrer votre oreille contre la pression de l’air extérieur, et l'oreille est endommagée. Il se peut qu'il y ait des lésions sur le tympan, voire une otite de l'oreille externe due à la pression dans les oreilles ;
- il y a un blocage quelque part : un bouchon de cérumen, des fistules ou des malformations obstruent une partie de l’oreille ;
- inflammation des muqueuses : particulièrement après un rhume ou une grippe (ou à la suite d’allergies), la trompe auditive peut gonfler et bloquer l’air, qui ne peut plus ni entrer ni sortir.
 
Comment savoir si la Trompe d'Eustache est bouchée ?
Les symptômes d'une trompe bouchée sont nombreux. En plus de la douleur dans l'oreille (pouvant aller jusqu’à provoquer des céphalées), on ressent le plus souvent une sensation d'oreille pleine, associée à une perte auditive, des acouphènes et des vertiges.
 
Comment soigner une inflammation de la trompe d'Eustache ?
Un diagnostic doit être établi par un spécialiste, qui inspectera toute la sphère ORL. Une fois le diagnostic posé, des anti-inflammatoires et des antalgiques seront en général prescrits. Dans l'attente du rendez-vous avec votre médecin, évitez de toucher à votre oreille et prenez des analgésiques pour réduire la douleur.
 
Lorsque d'autres symptômes apparaissent...
Il arrive parfois que la pression dans les oreilles s'accompagne de vertiges ou d’autres symptômes tels qu’une fuite de liquide, des sifflements ou des bourdonnements, des nausées, des troubles de la vision.
 
Si c'est le cas, une visite chez un médecin spécialiste s'impose. La cause de ces symptômes peut être bénigne : parfois, une simple fatigue peut être à l’origine de la sensation de pression dans les oreilles.
 
Cependant, il peut également s'agir d'une condition plus sérieuse. La pression artérielle dans les oreilles peut augmenter si l’on souffre d'hypertension  par exemple, une maladie sérieuse qui est à l'origine de 62 % des AVC.
 
Une autre cause possible, mais moins répandue, peut-être la maladie de Ménière. Ces deux conditions sérieuses supposent une prise en main rapide, et un suivi régulier par un professionnel de santé.

Il est facile de se rassurer en se disant que la pression dans les oreilles est due au stress ou au vieillissement général de notre organisme. Cela peut être vrai. Néanmoins, si les gênes occasionnées continuent, s'amplifient ou s'accompagnent d'autres troubles, n'hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant.

​Comment prévenir ce type de trouble ?

« Mieux vaut prévenir que guérir ». Une bonne hygiène auditive est indispensable pour maintenir un bon niveau d'audition avec l'âge.

Voici quelques règles simples, à suivre au quotidien :
- protégez-vous si vous voyagez ou si vous plongez dans l’eau. Les professionnels de l'audition sauront vous conseiller sur les protections auditives adaptées à vos activités. Elles sont confortables à porter, esthétiques, peu coûteuses, et permettent de se baigner ou de voyager sans problème ;
- ne voyagez pas si vous êtes enrhumé/e ou congestionné/e. Si vous n'avez pas le choix, prenez un décongestionnant 10 à 15 minutes avant le départ ;
- évitez les dénivelés abrupts. En voiture ou randonnée en montagne, faites des pauses de façon régulière ;
- protégez-vous des bruits forts et continus avec des équipements auditifs adaptés ;
- limiter, ou proscrivez totalement, l'usage des cotons-tiges. Pas plus d'une fois par semaine et uniquement à l'extérieur de l’oreille ;
- faites un bilan auditif tous les ans.
 
Il n'existe pas à l'heure actuelle de remède contre la surdité. La santé de vos oreilles est importante, n'hésitez pas à consulter un professionnel de l'audition si vous avez des inquiétudes.

Article publié en accord avec Unisson