Semaine nationale de prévention du diabète : deux questions à Georges Petit*

On estime que 95% de la population française adulte est exposée à un risque de détérioration de sa santé par manque d’activité physique, par temps trop long passé assis ou couché hors temps de sommeil. Pourtant l’activité physique est bénéfique et essentielle au bon fonctionnement de
l’organisme : alors comment changer nos habitudes ?’



Pourquoi le thème de l’activité physique ?

L’activité physique est reconnue comme essentielle dans le suivi du diabète, mais aussi dans le bien-être de la population, en général. Que l’on vive avec un diabète ou non, l’activité physique joue un rôle primordial pour favoriser une bonne santé et prévenir différentes maladies.
 
En cette année de Coupe du Monde de Rugby et de préparation des Jeux Olympiques, il nous a paru utile et logique de mettre en parallèle ces évènements sportifs avec l’utilité pour tous d’une activité physique, sans forcément l’associer à l’exploit physique mais avec l’optique d’avoir un bienfait réel sur la santé.
 
Le message porté par la Fédération « l’activité physique peut réduire de 30 à 50% la survenue d’un diabète » étant un des éléments principaux de la prévention, est aussi un message de lutte contre la sédentarité. »

Quels sont les objectifs de la Semaine nationale de prévention 2023-2024 ?

Comme depuis 12 ans lors de la première Semaine Nationale de Prévention, les objectifs sont d’informer les populations sur la maladie, de repérer les personnes à haut risque de développer un diabète de type 2 à l’aide du test Findrisc, d’orienter les personnes détectées à risque vers les pharmacies partenaires ou leur médecin traitant et enfin de prévenir les populations des risques de cette maladie et des complications qu’elle peut entrainer.
 
Cette année, au travers du thème de la SNP, nous nous adressons, bien sûr, aux personnes atteintes de diabète, mais aussi à toutes les populations. Chacune, chacun devrait pratiquer une activité physique pour son bien-être et pour préserver son capital santé.
 
Faire comprendre aux personnes vivant avec un diabète les bienfaits que peuvent apporter une activité physique régulière sur l’équilibre glycémique et aux populations en général, son intérêt dans la prévention des maladies est primordial pour préserver le capital santé de toutes et tous. 
 
Rendez-vous annuel, la Semaine Nationale de Prévention contre le diabète de type 2, initiée par la Fédération Française des Diabétiques depuis 2012, se déroulera en 2023 du 2 au 9 juin.
 
*Président de la Fédération Française des Diabétiques

Publié le 06/06/2023 à 01:00 | Lu 2910 fois