Sécurité routière : non l'idée d'un autocollant "S" pour signaler les automobilistes Seniors n'est pas à l'ordre du jour

Devrions-nous obliger les conducteurs âgés à afficher un autocollant "S" sur leurs véhicules pour signaler leur présence sur la route ? La question est revenue sur le devant de scène ces derniers temps suite à une succession d'accidents impliquant des conducteurs âgés. Explications


La question de la sécurité routière est un sujet qui nous touche tous, peu importe notre âge ou notre expérience de conduite. Les accidents de la route peuvent de fait survenir à tout moment et n'importe où, et personne n'est à l'abri. Pourtant, certaines catégories de conducteurs sont plus susceptibles d'être impliquées dans ces tragédies que d'autres. Les conducteurs seniors en font partie, comme nous le rappellent malheureusement ces accidents dramatiques qui font la Une de la presse de plus en plus fréquemment -hausse du nombre de conducteurs âgés sur nos routes oblige.

L'idée d'un autocollant "S" pour les conducteurs seniors n'est par nouvelle et a déjà été évoquée à plusieurs reprises depuis 2016. Une proposition qui a suscité à chaque fois pléthore de réactions, allant de l'approbation enthousiaste jusqu'à la réprobation indignée. 

Il faut bien avouer que cette proposition soulève de fait plusieurs questions. D'un côté certes, elle peut être vue comme une mesure protectrice, permettant aux autres conducteurs d'être plus vigilants et prudents lorsqu'ils se trouvent à proximité de véhicules portant cet autocollant. Mais certains ne manqueront pas de souligner une forme de stigmatisation des conducteurs seniors, estampillés comme "dangers potentiels" sur la route. Comme toujours rien n'est simple.

Il est indéniable que les capacités physiques et cognitives diminuent avec l'âge, ce qui peut affecter les compétences de conduite. Toutefois, cela ne signifie pas que tous les conducteurs seniors soient ipso facto des dangers sur la route. Beaucoup restent parfaitement capables de conduire en toute sécurité, ce même à un âge avancé.

Plutôt que ce genre de mesure sans doute un tantinet "gadget", peut-être serait-il plus pragmatique de reconsidérer la mise en place d'une visite médicale obligatoire à intervalles réguliers pour tous les conducteurs âgés au delà de 70 ou 75 ans, selon un calendrier précis et adapté, comme l'avait suggéré la députée Les Républicains Virginie Duby-Muller en 2018, à travers une proposition de Loi finalement rejetée par l'Assemblée Nationale ?

En conclusion, si l'idée d'un autocollant "S" pour les conducteurs seniors n'est pas à l'ordre du jour, ni du côté de la Sécurité Routière ni du Gouvernement, elle soulève néanmoins des questions sur la façon dont nous percevons, traitons et devons accompagner les conducteurs seniors dans notre société.

Et surtout, elle nous rappelle que la sécurité routière est une responsabilité partagée par tous les usagers de la route, ce quel que soit leur âge.
 

Publié le 21/09/2023 à 10:33 | Lu 2055 fois