Sommaire
Article publié le 21/11/2018 à 02:01 | Lu 701 fois

Savoir accepter que ses enfants et/ou petits-enfants partent vivre à l'étranger

L’ouverture de l’espace Schengen, l’avènement des compagnies aériennes low-cost, le développement des programmes Erasmus, voici une liste non-exhaustive d’éléments qui ont facilité le départ à l’étranger de nombreuses personnes en Europe, que ce soit pour des études ou pour une opportunité professionnelle.


On évalue aujourd’hui qu’entre deux et trois millions de Français  vivent à l’étranger. Peut-être qu’au sein de votre famille quelqu’un vit à l’étranger ?
 
Ce n’est pas toujours simple pour les grands-parents de voir ses enfants et/ou ses petits-enfants partir. Il faut pourtant apprendre à accepter cette décision, d’autant plus qu’il existe aujourd’hui de nombreux moyens de garder un contact régulier.
 
Une carrière s’écrit aujourd’hui aussi en dehors des frontières
Aujourd’hui pour travailler à un poste bien placé il faut bien sûr un bon diplôme, mais aussi parler plusieurs langues. On ne peut plus simplement se contenter du français. De plus, une expérience à l’étranger est toujours la bienvenue dans un CV.
 
Si un jeune veut se construire une solide carrière aujourd’hui, il doit la penser… sans frontière ! C’est pourquoi de nos jours, de nombreux Français sautent le pas et partent étudier ou travailler dans un autre pays. Pour les seniors qui restent au pays, ce n’est pas toujours simple à saisir, mais il faut l’accepter et surtout le comprendre.
 
Le monde du travail a considérablement changé et partir à l’étranger est aujourd’hui et une chance et une opportunité qui ouvrira de nombreuses portes à l’avenir.
 
Rester en contact avec ses proches partis vivre à l’étranger
Si le monde du travail a énormément évolué au fil des dernières années, c’est aussi le cas des moyens de communication. Si, auparavant, appeler à l’étranger était une véritable épreuve : prix exorbitants et fritures sur la ligne… Aujourd’hui ce n’est plus du tout le cas.
 
Vous pouvez désormais utiliser des logiciels, sur ordinateur ou smartphone, qui permettent d’appeler gratuitement avec la possibilité d’utiliser la visioconférence et donc, de voir vos proches. Il existe l’application « Facetime » si vous et votre interlocuteur possédez un produit Apple, sinon vous pouvez utiliser « Skype ». Il suffit simplement d’ouvrir un compte, c’est assez rapide. Vous pouvez aussi trouver d’autres alternatives à Skype ici  qui proposent les mêmes services.
 
Aller voir ses proches à l’étranger
Il est de nos jours de plus en plus simple de voyager à l’étranger. Si votre voyage s’effectue à l’intérieur de l’espace Schengen, alors, seule une carte d’identité valable suffit, attention le permis de conduire n’est pas considéré comme un papier d’identité permettant de voyager.
 
Il existe aujourd’hui des compagnies aériennes qui permettent de voyager quasiment partout en Europe à petits prix comme Easyjet ou encore Ryanair. Si vous devez vous rendre hors d’Europe, vous devez impérativement avoir un passeport à jour. Pour les billets d’avion, vous pouvez utiliser des comparateurs de prix sur Internet comme Momondo ou Skyscanner pour trouver les meilleures offres.
 
Il n’est désormais plus rare de voir un de ses proches partir vivre à l’étranger. Ce n’est pas toujours facile à accepter, surtout quand cela concerne des personnes très proches comme des enfants ou des petits-enfants. Il faut avant tout comprendre leur départ, la nouvelle génération pense aujourd’hui au-delà des frontières. De plus, il est aujourd’hui simple de communiquer avec des proches partis loin et rien ne vous empêche d’aller les voir !






Dans la même rubrique :
< >