Sommaire
Article publié le 14/09/2018 à 01:00 | Lu 1610 fois

Salon de l'Auto de Paris : les absents de plus en plus nombreux

La tendance avait déjà été amorcée lors du précédent salon et d’autres salons comme ceux de Francfort et de Genève avaient vu celle-ci se confirmer. Cette année ce seront quatorze marques qui feront l’impasse de la Porte de Versailles.


Baptisé pompeusement Mondial de l’automobile puis Paris Motor Show, notre salon de l’automobile national, comme la plupart des salons européens, est en pleine tourmente.
 
Avec quatorze constructeurs automobiles qui sèchent l’événement, le compte n’y est pas. D’autant que ce sont des marques majeures qui seront absentes : Abarth, Alfa Romeo, Fiat, Ford, Infiniti, Nissan, Jeep, Mitsubishi, Opel, Subaru, Volvo, Mazda, Lamborghini et Volkswagen.
 
Bien sûr les constructeurs nationaux seront présents, mais on éprouve une certaine frustration devant toutes ces absences. Et si le prix du m2 des stands rebute les marques, le prix de l’entrée pourra également sembler injustifié en fonction des absents.
 
Avec un tarif de 18 euros pour un billet sans réservation cela peut être un frein. Bien sûr, il existe des packs 2 jours, des billets de soirée ainsi que des billets à dates réservées à tarifs réduits mais cela reste néanmoins un budget important pour une famille.
 
Néanmoins, si les absents ont toujours tort, il ne faut pas négliger les constructeurs qui ont fait le choix d’être présents et de présenter des nouveautés comme : Aston Martin avec la DBS, Audi avec l’A1, Bentley, BMW avec le Z4, Bugatti, Cadillac, une DS électrique, Ferrari, Honda, Kia avec le nouveau Sportage, Renault avec la cinquième génération de Clio, Rolls Royce avec un SUV, le Suzuki Jimny et Toyota.
 
Joël Chassaing-Cuvillier