Sommaire
Article publié le 26/08/2021 à 10:57 | Lu 1579 fois

Salon Zen : des solutions pour rétablir son énergie et se reconnecter




A l’heure où la France amorce un retour à une vie normale (enfin presque), nombreux sont ceux qui ont profité des périodes de confinement pour réfléchir sur leur vie, à leurs aspirations, à leurs besoins... L’envie de vivre pleinement et de s’accomplir en prenant en compte ses désirs profonds s’est fait d’autant plus sentir que chacun a eu le temps pour se remettre en question. Dans ce contexte, l’édition 2021 du Salon Zen se fera sous le signe de la reconstruction et du renouveau. Du 30 septembre au 4 octobre 2021.


Pour repartir du bon pied, rien ne vaut un rééquilibrage complet de l’énergie pour que corps et esprit ne fassent qu’un. Malmené par les incertitudes et les craintes, l’esprit a besoin de retrouver une ligne pour définir sa direction. Pour ce faire, le Salon Zen réunit des pratiques de rééquilibrage énergétique et des méthodes de développement personnel qui ont fait leurs preuves.
 
Le Reiki
Signifiant « énergie de l’esprit » dans sa forme littérale, le Reiki a été créé en 1922, par Mikao Usui. Cette technique presque centenaire est une méditation par le toucher, harmonisant et équilibrant le corps, les émotions et l’esprit, tout en rétablissant une circulation énergétique optimale. Il a une action positive sur la réduction voire l’effacement des tensions (douleurs, somatisation, stress, dépression…).
 
Le magnétisme
Le magnétisme est un fluide plus ou moins présent naturellement en chacun de nous. Cette technique de soin naturelle consiste en une transmission de ce fluide, par l’imposition des mains, le souffle, l’effleurement ou les passes magnétiques.
 
Il n’y aura donc ni prière, ni imploration, les soins se voulant le plus neutre possible. Le magnétisme permet notamment d'apaiser, de soulager et d’harmoniser un grand nombre de troubles physiques, psychiques et émotionnels par la circulation de l’énergie.
 
La kinésiologie
Approche corporelle prenant en compte l’aspect psycho-émotionnel, la kinésiologie traite la cause d’un trouble en fonction de la personne et non en fonction d’un diagnostic.
 
A l’aide de tests musculaires, elle remonte en sens inverse le processus psychosomatique jusqu’à son origine et entre en relation avec les systèmes structurels, biochimiques et psycho-émotionnels de la personne pour détecter les maux et leurs antidotes.
 
Les corrections résultent d’une synergie de trois approches : équilibrations énergétiques issues de la médecine chinoise ; coordination et synchronisation des hémisphères cérébraux droit et gauche par le
 
L’hypnothérapie
De plus en plus utilisée en complément de la médecine traditionnelle, l’hypnothérapie propose de se placer en état de conscience modifiée grâce à la voix et des exercices de visualisation et de relaxation.
 
En accédant à l’inconscient, l’hypnose permet au sujet de trouver en soi les ressources pour répondre à ses questionnements et dénouer ses troubles et blocages (addictions, troubles alimentaires, stress, dépression, sommeil, maux et douleurs, problèmes sexuels, troubles digestifs…).
 
L’olfactologie
Grâce aux fréquences électromagnétiques des huiles essentielles, l’olfactologie met en résonnance la mémoire et l’odorat en s’appuyant sur les multiples terminaisons nerveuses reliant le cerveau et l’odorat. L’olfaction permet ainsi de toucher différentes zones du cerveau, la première étant le rhinencéphale (cerveau archaïque, connu comme le cerveau du nez), puis la zone limbique, l’hypothalamus…
 
Ainsi, à l’instar du son ou de la couleur, cette approche psycho-corporelle réveille des souvenirs et des émotions enfouis de manière quasi instantanée et permet d’agir sur les tensions, les traumatismes ou les blocages. En découvrant la nature du traumatisme, il devient plus aisé de comprendre les implications qui y sont associées, que ce soit des comportements, des croyances ou des sensations physiques.
 
La maïeusthésie
La maïeusthésie est une nouvelle approche thérapeutique et de communication, fondée par Thierry Tournebise. Le néologisme maïeusthésie, qui signifie « l’art d’être sensible au processus d'accouchement, de naissance du Soi », s’inspire des mots maieutikê soit l’«art d’accoucher de quelqu’un » et aisthanesthai soit la « sensibilité, l’art de percevoir ».
 
Cet accompagnement cherche plus à « mettre au monde » le symptôme qu’à le « guérir ». En effet, en maïeusthésie, on ne considère pas la disparition du symptôme comme une guérison, mais seulement comme l’accomplissement de quelque chose qui était en gestation.
 
Ainsi, le symptôme ne disparaît pas parce qu’il est « guéri », mais parce qu’il a cessé « d’être nécessaire ». Par le dialogue, cette pratique agit sur différents types de symptômes diagnostiqués précisément ou juste ressentis, d’ordre psychique, psychosomatique, relationnel, comportemental, expérientiel…
 
Le yoga mandala
AB Soame propose une pratique associant les bienfaits du yoga nidra (ressourcement, équilibre nerveux et émotionnel, rééquilibrage global, épanouissement, régulation énergétique…) et du mandala pour se recentrer et acquérir confiance en soi, mémoire et force intérieure. Cette combinaison développe de fait les compétences premières : lâcher-prise, centrage, mémorisation, discernement, intuition, capacité d'adaptation et de changement, auto-guérison, équilibre intérieur.

Le Salon Zen (300 exposants pour 20 ou 30.000 visiteurs attendus) accueillera à la rentrée à Paris dans le 17ème arrondissement, seize personnalités qui proposeront des pistes pour débuter une reconstruction positive.





Dans la même rubrique
< >

Jeudi 16 Septembre 2021 - 01:00 Points sur les TMS spécifiquement féminins





Nos dernières publications contextuelles