Sommaire
Article publié le 29/07/2021 à 08:23 | Lu 2764 fois

Retraités : optez pour une mutuelle spécifique




Vous êtes fraîchement retraité ou vous envisagez de faire valoir vos droits à la retraite ? Alors, une mutuelle senior est une option à envisager. Voici comment la choisir.


Photo by National Cancer Institute on Unsplash
Que dit la réglementation ?
Pour trouver la meilleure mutuelle pour retraité, il faut d’abord comprendre les bases de la législation. Celle-ci dépend de votre statut actuel.
 
Pour les salariés
Pour les salariés qui envisagent de prendre leur retraite prochainement, c’est la loi Évin de 1989 qui érige les conditions.
 
Selon cette loi Évin, le salarié qui bénéficie d’un contrat santé collectif jusqu’à la date de son départ dispose du droit de souscrire au même contrat à titre individuel. Il doit alors en faire la demande expresse à l’organisme assureur, et ce, dans les 6 mois au maximum après la date effective de son départ à la retraite. Les garanties offertes par le contrat santé restent alors les mêmes. L’augmentation de la prime de base, pour compenser la partie assumée par l’employeur, est lissée dans le temps.
 
Pour les non-salariés
Pour les travailleurs non-salariés, quel que soit leur statut, le départ à la retraite signifie la perte des avantages dont ils bénéficiaient.
 
Pour amortir le choc, il est possible pour ces travailleurs de passer temporairement sur la mutuelle santé d’entreprise de leur conjoint à condition que celui-ci soit encore en activité. Les frais sont généralement réduits, mais dépendent de la politique de l’entreprise en la matière.
 
Pour les retraités
Lorsque leurs ressources sont modestes, les retraités peuvent bénéficier de la Complémentaire Santé Solidaire (anciennement CMU-C et ACS). Ce contrat santé est alors gratuit ou peu onéreux.
 
Rappelons également que les seniors peuvent, comme tous les citoyens, changer de contrat de santé individuel, même en cas de pathologie grave ou chronique.
 
Quelles garanties choisir ?
Les contrats de santé couvrent des frais assez divers et possèdent généralement de nombreuses options possibles. Voici les garanties pour lesquelles souscrire afin de bien vous protéger.
 
Les garanties indispensables
Les garanties indispensables constituent le socle à inclure dans votre contrat. Elles vous protègent à elles seules dans la majorité des cas.
 
Les garanties indispensables sont :
- une garantie hospitalisation (les dépassements d’honoraires en chambre individuelle sont généralement exorbitants) ;
- une garantie pour les équipements et appareillages auditifs, optiques et dentaires (ils ne sont pas couverts dans les offres de base).
 
Les garanties optionnelles
En dehors des garanties indispensables, d’autres options complémentaires peuvent vous faciliter la vie.
 
Les garanties optionnelles intéressantes pour les retraités sont :
- la chirurgie des yeux ;
- les soins de pédicurie ;
- les vaccins classiques et vaccins exotiques (surtout qui vous souhaitez profiter de votre retraite pour voyager) ;
- les thérapies alternatives (ergothérapie et ostéopathie notamment) ;
- les prestations d’assistance à domicile ;
- l’accès facilité aux téléconsultations sans avance ;
- l’accès à des réseaux de soins optiques, auditifs ou dentaires à des prix réduits.
 
À quoi faire attention ?
Avant de foncer souscrire à une complémentaire santé, deux points en particulier doivent encore retenir votre attention.
 
D’une part, prolonger la complémentaire santé dont vous bénéficiez dans votre entreprise n’est pas toujours une bonne idée. En effet, avec l’âge, vos besoins vont changer. Dès lors, certains avantages, liés notamment à la prise en charge de problèmes de santé de vos enfants, risquent de devenir inutiles. En contrepartie, des avantages nécessaires pour votre santé à venir, comme les appareillages auditifs ou les soins thermaux, en sont sans doute exclus. Soyez vigilant pour ne payer que des garanties utiles.
 
D’autre part, rappelez-vous qu’au-delà de 70 ans, généralement, certains contrats ne sont plus accessibles. En effet, des limites d’âge existent pour les complémentaires santé. Pensez alors à souscrire suffisamment à l’avance en anticipant vos futurs besoins “santé”.





Dans la même rubrique
< >




Nos dernières publications contextuelles