Sommaire
Article publié le 30/09/2021 à 01:00 | Lu 2868 fois

Retraite sportive : le CORERS Pays de Loire relance ses activités sportives à destination des seniors




L’ambition du CORERS Pays de la Loire est de faire connaître la Retraite Sportive et de générer ainsi des adhésions dans les différents clubs. A ce titre, il souhaite rappeler également qu’il est important de faire du sport après 50 ans et qu’il n’y a pas d’âge pour s’y remettre…


En 2020, le Comité Régional de la Retraite Sportive (CORERS) des Pays de la Loire comptait 16.831 adhérents. Mais, avec la pandémie de Covid-19, la succession des périodes de confinement et le coup de frein donné aux activités sportives, a entrainé une baisse significative des inscriptions…
 
Face à cette situation inédite et hors normes, le comité veut favoriser la reprise des activités de ses clubs en se faisant connaître davantage auprès de l’ensemble du public senior des Pays de la Loire. Dans cet esprit, il s’est fixé pour objectif de retrouver, voire d’augmenter le nombre de ses adhérents pour la rentrée 2021 grâce à ses activités nombreuses et variées.
 
Porteur du concept « Sport Senior Santé » et de ses valeurs de convivialité, de lien social et de respect des seniors, ce comité ambitionne d’être un acteur de santé au profit des seniors de la région. Un concept qui exclut toute notion de compétition et de performance et qui s’inscrit dans la volonté des pouvoirs publics de promouvoir la santé par l’activité physique.
 
Outil de prévention, consistant à retarder le vieillissement et à empêcher les maladies qui lui sont liées, l’activité physique est unanimement reconnue comme largement bénéfique. C'est dans cette optique que les 68 clubs des Pays de la Loire poursuivent l'objectif de maintenir et de promouvoir un état de santé physique, mental optimal dans un climat de convivialité entretenant un lien social fort.
 
Les animateurs sportifs bénévoles qui encadrent les diverses activités reçoivent une formation de la FFRS reconnue par le Ministère chargé des sports. Ce sont des seniors comme les adhérents et ils sont tous bénévoles comme les équipes dirigeantes. Cette formation à laquelle est associée un médecin du sport et qui comprend les gestes de premiers secours intègre également la spécificité que constitue le public des seniors.
 
S’il existe un âge inférieur limite (50 ans) fixé par les statuts, il n’existe pas en revanche d’âge limite supérieure. Chaque adhérent quel que soit son âge, son état de santé, ses capacités fonctionnelles, doit pouvoir trouver des activités adaptées. Le CORERS se fait un devoir de ne laisser personne au bord du chemin.
 
C’est la raison pour laquelle, la Fédération Française de la Retraite Sportive (à laquelle le CORERS est affilié) a été et demeure pionnier dans la mise en œuvre des Sections Multi-activités Seniors (SMS) destinées à accueillir des adhérents fragilisés par l’âge ou les maladies chroniques. Ces séances sont assurées avec bienveillance, compétence et sécurité par des animateurs spécialement formés à cet effet.
 
Au sein des 68 clubs, de nombreuses activités sont proposées pour satisfaire les envies et besoins du plus grand nombre autour de cette idée : « le sport pour les seniors, par les seniors ». Au programme, selon le club, des activités aquatiques, du cyclisme, de la danse, de la gymnastique, du golf, de la marche aquatique côtière, de la marche nordique, etc.
 
Les clubs proposent à leurs adhérents une licence annuelle accessible à tous pour moins de 50 euros. Celle-ci est valable dans tout le territoire national et permet de pratiquer le sport de son choix parmi une soixantaine d’activités agréées par la Fédération Française de la Retraite Sportive (FFRS), et ce, au sein de l'un des 450 clubs affiliés partout en France.