Sommaire
Article publié le 21/03/2018 à 01:00 | Lu 4313 fois

Quelles réponses technologiques au vieillissement de la population ?

À l’occasion du Salon des Seniors qui se déroulera du 5 au 8 avril prochains à Paris, la société Kiwatch, spécialisée dans la « vidéo-bienveillance » vient de dévoiler une infographie portant sur le vieillissement de la population française, sur la difficulté à faire face à la hausse du financement de la fin de vie et sur la façon dont les objets connectés peuvent faciliter le maintien à domicile et réduire le coût lié à la dépendance.


Quelles réponses technologiques au vieillissement de la population ?
Si les Français vivent mieux, plus longtemps et en meilleure santé, le risque de dépendance s’accroît tout de même avec l’avancée en âge. Et comme déjà montré dans de très nombreuses études, l’entrée dans un établissement spécialisé –en maison de retraite pour être plus clair- est souvent vécue comme le dernier recours, autant pour les ainés que pour leur famille.
 
Se pose alors la question du coût, car si une partie de ce cout est prise en charge par l’Assurance Maladie ou les institutions territoriales, le reste à payer pour le résident et/ou ses proches est encore trop élevé pour la plupart des familles : ainsi, le coût moyen d’un établissement de santé à but lucratif est estimé à 3.270 euros/mois, soit 2,8 fois le montant de la pension moyenne des Français. Et la hausse de la CSG n’arrange rien…
 
De ce contexte, il est bien évident que pour de nombreux compatriotes n’ayant pas les moyens de faire face à de telles dépenses, le maintien à domicile être considéré comme une solution prioritaire, d’autant que neuf Français sur dix, et c’est bien légitime d’ailleurs, déclarent vouloir vieillir chez eux.
 
Dans ce contexte, les services à la personne s’avèrent primordiaux dans une optique d’accompagnement des personnes âgées dans leur quotidien. Toutefois, et afin de pouvoir veiller sur elles lorsqu’elles deviennent dépendantes, les objets connectés offrent des perspectives inégalées pour prolonger le maintien à domicile, en toute sérénité et en assurant un maximum de sécurité.
 
Ces nouvelles technos, qui n’en sont qu’à leurs débuts en termes de développements, permettent d’ores et déjà de prendre soin et de veiller sur nos proches dépendants à distance. Quel que soit cette distance d’ailleurs ! De fait, les seniors eux-mêmes ont parfaitement intégré cette notion et celle de l’objet connecté : les trois-quarts d’entre eux en ont déjà entendu parler et près du tiers des plus de 50 ans en a déjà utilisé.
 
De nombreuses solutions existent sur le marché depuis une dizaine d’années déjà. Globalement, elles visent à simplifier le maintien à domicile tout en améliorant le quotidien de ces personnes en perte d’autonomie. Parmi les plus plébiscitées par les seniors figurent les objets connectés suivants : le pilulier électronique, pour 70% ; la caméra de surveillance, pour 82% et les objets de téléassistance pour 87%.






Dans la même rubrique :
< >