Sommaire
Article publié le 15/05/2018 à 01:00 | Lu 1471 fois

Quand une Apple Watch sauve la vie d'un septuagénaire

Voici une histoire qui confirme que les montres connectées peuvent apporter un plus au sein de notre quotidien, notamment en matière de santé. Ainsi, une Apple Watch a récemment sauvé la vie de Gaston D’Aquino, un homme de 76 ans habitant à Hong-Kong, qui s’est douté d’un souci de santé au vu d’un rythme cardiaque trop élevé indiqué par sa montre.


Notre quotidien est envahi par la connectivité et les appareils qui y sont liés. Et ce n’est que le début de cette tendance qui a fait son apparition il y a une dizaine d’années déjà, et qui croit de manière exponentielle chaque année.
 
Aujourd’hui, et surtout demain, la plupart de nos produits seront connectés. Téléphones et tablettes bien évidemment, mais également balance de pesée, lunettes, chaussures, vêtements et bien évidemment, les montres ! Dans les années qui viennent, on peut d’ailleurs imaginer que toutes les montres à quartz (et certaines mécaniques) seront connectées par défaut, soit par le biais de leur mouvement, soit grâce à leur bracelet.
 
Et c’est justement l’une de ces montres connectées, une Apple Watch (la plus vendue au monde), qui a semble-t-il sauver la vie de Gaston D’Aquino, un homme de 76 ans résidant à Hong-Kong. En effet, alors qu’il était assis dans une église de l’ex-colonie britannique, sa montre l’a alerté au sujet de son rythme cardiaque trop élevé.
 
Prudent et en l’occurrence avisé, le septuagénaire s’est rendu dans un hôpital où il a été soumis à toute une batterie de tests. C’est alors que les médecins ont découvert que deux de ses trois artères coronaires principales étaient complètement bouchées. Une crise cardiaque possiblement fatale aurait donc pu survenir. A la suite de cela, Gaston D’Aquino a subi une angioplastie et il se trouve hors de danger.
 
Selon une récente étude réalisée par Audika, le leader de l’audition, parmi les appareils les plus connus en matière de santé, pratiquement les trois-quarts (72%) des 50 ans et plus déclarent avoir déjà entendu parler de montre connectée, 60% de bracelet tracker d’activité, 48% de podomètre, 46% de tensiomètre et 40% de balance connectée.





Dans la même rubrique :
< >