Sommaire
Article publié le 04/07/2019 à 01:55 | Lu 1679 fois

Quand des seniors tricotent pour les enfants malades...

Pour sa 2ème année comme Fournisseur Officiel du Tour de France, le groupe de résidences pour personnes âgées Domitys a mobilisé ses résidences autour d’un grand défi solidaire baptisé De fil en aiguille, Domitys tricote pour les enfants avec Mécénat Chirurgie Cardiaque afin de récolter des fonds pour aider des enfants atteints de malformations cardiaques.


L’idée était donc de mobiliser les résidences et leurs résidents pour qu’ils tricotent 120 t-shirts pour Petit Cœur, l’ourson emblème de Mécénat Chirurgie Cardiaque (MCC) et ainsi, espérer récolter 12. 000 euros pour sauver un enfant.
 
« Lorsque nous avons proposé ce défi aux résidences nous ne nous attendions pas à un tel engouement. A peine quelques heures après avoir lancé l’opération les résidences nous réclamaient déjà le patron pour réaliser le t-shirt de Petit Cœur ! Les expertes en tricot ont pris les choses en main et ont laissé parler leur créativité ! Nous avons même dû commander des oursons supplémentaires pour réussir à satisfaire tout le monde » explique Stéphanie Régnard, Directrice communication adjointe chez Domitys.
 
Au total 47 résidences se sont mobilisées pour habiller, en l’espace de quelques jours, 144 oursons. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, grâce à la générosité et à l’enthousiasme de ces ainés, les 144 peluches parées de leurs nouveaux habits ont été offertes aux enfants du centre de convalescence de Jouy en Josas.
 
« Nos résidents sont pour la plupart grands-parents, voire même arrière-grands-parents et ils étaient impatients de voir le sourire de tous les enfants face à ses oursons qui portent tout leur sens » ajoute Stéphanie Regnard.
 
« Mécénat Chirurgie Cardiaque et Domitys se sont rencontrés sur les routes du Tour de France et de cette rencontre est née le souhait de mener des actions communes pour aider les enfants cardiaques pris en charge par l’Association. En habillant tous ces oursons ces résidents ont contribué à sauver un enfant et à faire près de 150 heureux lors de la distribution des peluches » précise quant à lui Orso Chétochine, directeur de Mécénat Chirurgie Cardiaque.