Sommaire
Article publié le 02/07/2018 à 01:00 | Lu 3208 fois

Personnes âgées à domicile : les aides pour mieux vivre seul au quotidien

De nombreuses personnes âgées se retrouvent en situation de handicap lorsqu'elles ne peuvent plus réaliser certaines tâches. Bien qu'elles soient très lucides, certaines douleurs physiques les empêchent parfois d'être indépendantes. Afin d'éviter les maisons de retraite, de nombreuses aides ont été mises en place afin de leur permettre de continuer à vivre sereinement au sein de leur maison. Ces dernières permettent également d'éviter les accidents domestiques.


Les aides techniques
Les aides techniques sont assez larges. Dans un premier temps, on trouve les aides aux déplacements avec la mise à disposition d'un déambulateur ou d'un fauteuil roulant pour les personnes les plus handicapées physiquement.
 
A cela s'ajoutent les aides pour les transferts comme le lève-personne pour des seniors en surpoids, incapables de se relever de leur lit, ou encore, les barres d'appui leur permettant de passer d'une pièce à une autre en toute sécurité.
 
En ce qui concerne les aides auditives, on retrouve les fameuses audio prothèses, mais encore des casques disponibles afin de leur permettre de pouvoir mieux apprécier le son du téléviseur.
 
Enfin, de nombreuses aides à l'hygiène ont été mises en place. La grenouillère, par exemple, sont très utilisées pour les personnes incontinentes et agitées la nuit. Cela les empêche ainsi d'arracher leurs protections absorbantes durant la nuit.
 
Les aides domotiques
De nombreuses aides domotiques permettent une gestion automatisée de l'habitat. Elles connaissent une belle évolution ces dernières années et facilitent le quotidien de nos ainés. On trouve actuellement sur le marché, des aides pour l'allumage automatique du couloir grâce à un détecteur de présence afin d'éviter les chutes la nuit.
 
On trouve aussi, une ouverture centralisée des volets roulants pour les personnes éprouvant des difficultés à le faire manuellement. De plus, un bracelet fixé au poignet de la personne âgée et relié à un centre de secours, permet d'avertir en cas de chute ou d'accident sans nécessité de recourir au téléphone.
 
Les aides technologiques
Les aides technologiques utilisent les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) afin de favoriser l'autonomie des personnes âgées et permettre une réelle surveillance.

Dans cet esprit, un système de géolocalisation a été conçu pour favoriser les déplacements des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et les sécuriser. Un bracelet permet de les localiser en cas de fuite et d’égarement. De nombreuses applications sur tablette ou smartphone sont également disponibles avec des exercices pour entretenir les capacités de mémoire ou d'attention.
 
Des aides financières
Ces équipements, très pratiques et sécurisants, ont néanmoins un coût qui reste relativement onéreux. Il faut savoir qu’un certain nombre de ces équipements figurent sur la liste des produits remboursés par l'assurance maladie ; attention toutefois, pour d'autres, aucun remboursement n'est prévu.
 
Cependant, des aides financières sont dorénavant apportées par le Département. Dans un premier temps, L'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) peut être utilisée pour financier du matériel adapté dans le cadre d'un plan d'aide personnalisé. Par ailleurs, certaines mutuelles et caisses de retraite financent également une partie du coût de certaines aides.
Une loi d'adaptation de la société au vieillissement est en train de prendre forme afin de permettre de trouver, dans chaque département, la conférence des investisseurs permettant de faciliter l'accès à ces aides en finançant une partie de leur acquisition.
 
N’hésitez pas à vous renseigner auprès d'un CICAT (Centre d'information sur les aides techniques) ou vers un centre d'expertise sur les aides techniques.






Dans la même rubrique :
< >