Sommaire
Senior Actu

Article publié le 21/06/2018 à 03:31 | Lu 1059 fois

Paris : le senior qui volait les seniors avec une fausse carte de police

On s’imagine que ceux qui arnaquent et volent les personnes âgées sont des jeunes ou des adultes sans scrupules. Que nenni. En la matière, les escrocs et les voleurs n’ont pas d’âges. Ainsi, la police parisienne vient d’interpeller un septuagénaire qui volait les ainés à l’aide d’une fausse carte de police.


Si l’amour n’a pas d’âge, le crime et l’escroquerie non plus. En effet, selon un récent article du quotidien Le Parisien, un homme de 72 ans vient d’être interpellé à Paris (13ème) et condamné à deux ans de prison ferme. Son crime ? Entre janvier 2017 et juin 2018, il a dépouillé des personnes âgées de 74 à 90 ans grâce à une fausse carte de police.
 
L’homme, à la mise impeccable, sévissait dans les 11ème, 12ème, 13ème et 15ème arrondissement. Son modus operandi était toujours le même. Il abordait les personnes dans la rue et présentait sa fausse carte de policer. Il téléphonait ensuite à un commissaire fictif et se rendait avec ses victimes dans leurs appartements, où il volait bijoux et argent liquide. Le montant du préjudice s’élèverait à 7.000 euros.  
 
A noter qu’on retrouve souvent ce type d’escrocs, impeccablement habillés et aux tempes grisonnantes sur la Côte d’Azur où ils profitent de la crédulité de riches femmes âgées.     
 
D’une manière générale, depuis quelques années, les policiers constatent une hausse des crimes et délits commis par les aînés… Au Japon par exemple, « pays le plus vieux du monde », ces crimes et délits (voire carrément des meurtres) sont de plus en plus fréquents.
 
La situation est telle dans ce pays que les quelques soixante-dix prisons ont dû s'adapter aux nouveaux besoins de ces prisonniers seniors âgés. Certaines sont maintenant équipées de rampes pour les fauteuils roulants, de poignées dans les salles de bains et disposent d’infirmières spécialement formées qui aident les prisonniers à prendre leurs repas.