Sommaire
Article publié le 24/01/2019 à 01:00 | Lu 1024 fois

PNNS : focus sur l'historique des repères nutritionnels

En France, les recommandations sur l’alimentation et l’activité physique sont définies et diffusées par les pouvoirs publics depuis la mise en œuvre du Programme national nutrition-santé (PNNS) en 2001. Le PNNS est un plan de santé publique visant à améliorer l’état de santé de la population en agissant sur l’un de ses déterminants majeurs : la nutrition, entendue comme l’alimentation et l’activité physique.


PNNS : focus sur l'historique des repères nutritionnels
Ce programme a été prolongé en 2006 (PNNS-2), en 2011 (PNNS-3) et va l’être en 2019 (PNNS-4). Appelées « repères nutritionnels du PNNS », les recommandations ont été définies pour cinq catégories de populations : les adultes, les femmes enceintes, les plus de 55 ans, les enfants et les adolescents.
 
Depuis 2001, les repères nutritionnels du PNNS ont été diffusées auprès de la population française par différents moyens de communication : des guides nutrition, le site mangerbouger.fr et des campagnes dans les médias. Ils ont été intégrés et relayés par les professionnels du secteur de la santé, du secteur social, de l’Éducation nationale etc.
 
Depuis 2007, ils sont également relayés par le secteur de l’agro-alimentaire. Le Code de la santé publique oblige en effet les annonceurs publicitaires de produits alimentaires manufacturés à apposer sur leurs publicités des messages sanitaires reprenant le contenu de certains de ces repères.
 
Depuis la création des premiers repères nutritionnels du PNNS en 2001, les connaissances scientifiques, d’une part sur les liens entre l’alimentation et la santé et, d’autre part, sur les liens entre l’activité physique, la sédentarité et la santé, ont beaucoup évolué. Les modes de consommation, les modes de vie (plus de sédentarité, moins d’activité physique chez certaines catégories de personnes) changent.
 
Par conséquent, la France mène depuis 2012 différents travaux visant à réviser ces repères pour la population, en prenant en compte ces nouvelles connaissances. C’est l’objet des nouvelles recommandations du PNNS sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité pour les adultes.
 
« Notre rapport décrit la méthodologie utilisée par Santé publique France pour rendre des recommandations scientifiques accessibles à tous. (…) Pour formuler les messages, nous nous sommes appuyés sur un groupe d’experts avec des compétences en épidémiologie, prévention, promotion de la santé, communication, littératie et des professionnels « de terrain ». Notre rôle a été de faire se retrouver les différents points de vue, pour que la population puisse bénéficier de conseils simples et acceptables » explique Anne-Juliette Serry, responsable de l’unité Alimentation et Activités physiques à Santé publique France
 
Santé publique France a formulé les nouvelles recommandations sur l’alimentation, l’activité physique et la sédentarité avec pour objectif qu’elles soient facilement compréhensibles, acceptables et appropriables par le plus grand nombre.
 
Deux niveaux de recommandations ont été élaborés : des recommandations simplifiées, qui donnent de grandes orientations non quantifiées et des recommandations détaillées. L’objectif est de combiner la simplicité pour toutes les personnes et la précision pour ceux qui souhaitent aller plus loin. À cela s’ajoutent des conseils généraux, pour encourager chacun à adopter des modes de vie favorables à la santé.





Dans la même rubrique :
< >