Sommaire
Article publié le 01/03/2019 à 02:22 | Lu 1316 fois

Ouverture de la saison thermale 2019 : la rhumatologie reste la première prescription

Face aux enjeux de santé publique, l’activité thermale renforce son rôle grâce aux résultats prouvés de la médecine thermale et à son implication dans la recherche. Depuis quelques jours, les 89 stations thermales et les 109 établissements thermaux ont ouvert leurs portes pour une nouvelle saison encore largement dominée par la rhumatologie qui reste la première prescription.


En 2018, la bonne tenue de la fréquentation des stations thermales françaises s’est confirmée : elle a atteint presque le seuil des 600.000 curistes.

En effet, 598.931 curistes assurés sociaux ont suivi une cure thermale, ce qui représente une progression de plus de 25% depuis 2008. Un quart de plus en une décennie ! Actuellement, le nombre de journées de soins dépasse les 10 millions pour l’année.
 
Ces résultats témoignent d’une évolution du regard des médecins sur le thermalisme qui le prescrivent plus facilement à leurs patients, notamment du fait des résultats encourageants de la recherche thermale.
 
Sans trop de surprise, la rhumatologie reste la première orientation thérapeutique et concerne 79% des prescriptions. Viennent ensuite le traitement des voies respiratoires et la phlébologie, de l’appareil digestif et la dermatologie.
 
Nouveauté cette année : la Charte du Curiste, définissant ses droits, ses obligations et ses devoirs, sera mise en place dès le printemps et complétée par une enquête de satisfaction annuelle, réalisée auprès des établissements thermaux. Cette charte s’inscrit dans le cadre de la démarche qualité mise en place aujourd’hui dans les établissements de santé.
 
Aujourd’hui, l’exploration des nouveaux champs de compétence et des nouveaux formats de cure prend une place croissante ; cette approche concerne la prévention, la participation aux soins de suite, l’accompagnement du vieillissement, la participation à la production de données de santé publique.
 
Depuis plusieurs années, les stations thermales réalisent de nombreux investissements qui répondent aux objectifs de santé publique et attestent du dynamisme du secteur. Ils se répartissent entre les forages, la protection de la ressource, la rénovation, l’extension des thermes, les équipements thermaux et les installations dédiées au bien-être ainsi que l’hébergement.
 
Cette année, le site www.medecinethermale.fr fait peau neuve. Sa nouvelle version se présente comme un outil d’information et d’accompagnement de la prise en charge pour les curistes et les professionnels de santé. La priorité est donnée à l’expérience utilisateur : recherche de station, navigation, informations pratiques et pédagogiques… De nouvelles fonctionnalités viendront enrichir ce nouveau site durant l’année.





Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 01:00 Thermalies 2020 : les cures sportives