Orange et le Groupe SOS oeuvrent pour l'inclusion numérique des seniors en France

Orange et le Groupe SOS se sont retrouvés la semaine dernière à Angrie, une petite commune de 950 habitants du Maine et Loire où le dernier café du village propose différents services grâce au fameux programme 1000 cafés. A cette occasion, les deux partenaires ont signé un partenariat visant à lutter contre la fracture numérique et permettre à des personnes -souvent âgées- de progresser dans la découverte et la maitrise des outils numériques.





Encore aujourd’hui, certains Français, souvent âgés d’ailleurs, ne sont pas à l’aise avec l’informatique. Ainsi, 17% d’entre eux auraient de la peine à utiliser les outils numériques du quotidien. De fait, l’illectronisme touche plus d’un quart des personnes seniors et près de 70% des personnes âgées de plus de 75 ans.
 
Un constat d’autant plus préoccupant que la crise sanitaire a renforcé ces inégalités face au numérique et que l’accès aux services essentiels (démarches administratives, santé, éducation, droits sociaux, mobilité, culture…) s’effectue majoritairement aujourd’hui sur Internet. Et ce n’est que le début…  
 
Pour répondre aux besoins croissants, cinquante conseillers numériques du Groupe SOS, formés aux outils et contenus pédagogiques du programme Orange Digital Center, vont animer des ateliers numériques dans près de cinquante établissements du Groupe SOS situés en France métropolitaine et Mayotte et d’une quinzaine de cafés en territoires ruraux, membres du réseau « 1000 cafés ».
 
Ces ateliers sont entièrement gratuits et ouverts à tous. En groupe de 5 à 10 personnes, pendant plus d’une heure, les participants apprennent à protéger leurs données personnelles, à mieux maitriser les réseaux sociaux et les services de messagerie instantanée pour garder le lien avec leurs proches.
 
Dans la pratique, ce conseiller numérique offre des conseils adaptés afin que chaque participant puisse gagner en autonomie et se sente plus à l’aise pour effectuer ses démarches administratives et celles de la vie quotidienne. « D’ici fin 2023, ce sont près de 25.000 personnes qui seront accompagnées grâce à ce partenariat » précise le communiqué de presse des partenaires.

Article publié le 15/11/2022 à 01:00 | Lu 1163 fois