Sommaire
Article publié le 20/01/2017 à 11:01 | Lu 3974 fois

Optical Center : Lukkas Audio, nouvelle génération de lunettes auditives

Voici un produit malin ! Un concept qui est apparu sur le marché il y a déjà quelques années… Les lunettes auditives. Dernier produit en date ? Le modèle Lukkas Audio commercialisé par Optical Center qui associe une paire de lunette à une paire de prothèses audio. Idéal pour les seniors presbytes atteins de presbyacousie.


Si d’une manière générale, quand on voit mal on s’achète des lunettes, en revanche, quand on entend mal, on a souvent tendance à ne pas s’équiper… Voici un nouveau produit qui peut changer la donne puisque cette paire de lunettes à verres correcteurs baptisée Lukkas Audio est également dotée d’un appareil auditif !
 
Ces lunettes auditives ont exigé trois années de recherche et deux années de développement. In fine, le fonctionnement est simple : la ou les prothèses auditives (selon les besoins de l’utilisateur) s’intègrent directement dans la branche de la lunette pour une utilisation discrète et optimale.
 
Par ailleurs, cette paire de lunettes a été imaginée pour rester légère, flexible et confortable. Ainsi, la forme de l’embout a été spécialement étudiée pour que le dispositif auditif puisse se clipser et se déclipser facilement et permettre une perception optimale des sons dans les micros de l’appareil. Le volume est facilement réglable et le changement de pile l’est tout autant.
 
Comme le souligne le communiqué d’Optical Center, qui commercialise ce produit, « avec les Lukkas Audio nouvelle génération, nous souhaitons démocratiser le port d’appareil auditif en le rendant plus discret et ergonomique ». Plus concrètement, ce produit est proposé en sept versions différentes et plusieurs coloris (2 à 3 par modèle) parmi lesquels le noir, le doré, le prune, l’écaille, le gris, le marron,... Toutes ces paires de lunettes sont appareillables avec les produits Audio Service (Mood 6, 8, 12 et 16) et Siemens (Pure 3, 5 et 7). Côté tarif, il faut compter entre 189 et 319 euros selon le modèle (lunette seule attention).
 
Plus de 10% des Français souffrent d’une baisse de l’audition, soit plus de 7 millions de personnes, avec le risque accru de retrait et d’isolement social qui en découlent… Or, seul un quart d’entre elles portent un appareil auditif. Au-delà de l’image stigmatisante (« ça fait vieux et/ou handicapé »), les freins à l’achat sont principalement le prix, le confort et les difficultés d’adaptation et de réglage des appareils auditifs.

Presbyacousie en quelques mots

La perte de l’audition augmente considérablement avec l’âge. Elle concerne 40% des 60-70 ans et plus de la moitié des plus de 80 ans. Il s’agit d’un phénomène naturel lié au vieillissement des cellules sensorielles de l’oreille que l’on appelle presbyacousie. Or, au-delà de la « simple » perte d’audition, cette presbyacousie peut aggraver le déclin cognitif et générer des états dépressifs. Pour autant, l’enseignement de base en gériatrie ne consacre que quelques instants à la presbyacousie et certains médecins n’ont qu’une connaissance limitée des problématiques liées à cette dégradation de l’audition.