Sommaire
Article publié le 18/08/2020 à 03:00 | Lu 1285 fois

Nouvelle-Aquitaine : le point sur la santé bucco-dentaire des seniors




L’Institut Inter-Régions de la Santé Orale (IIRSO), avec le soutien de l’URPS, a réalisé entre octobre et décembre 2019 une enquête auprès de 900 néo-aquitains âgés de 65 à 85 ans résidant à domicile. Le but : mieux connaître les perceptions et les comportements susceptibles d’impacter la santé bucco-dentaire.


Nouvelle-Aquitaine : le point sur la santé bucco-dentaire des seniors
Un recours aux soins régulier, mais moins fréquent avec l’avancée en âge
6 seniors sur 10 ont recours au chirurgien-dentiste au moins 1 fois par an, 8 seniors sur 10 au cours des deux dernières années.
 
Néanmoins, l’âge augmentant, les consultations s’espacent au fil du temps. Par exemple, 69% des 65-69 ans se déplacent de manière annuelle, alors qu’ils ne sont plus que 56% au-delà de 80 ans.
 
La fréquence des consultations des seniors est aussi étroitement liée à leur niveau de vie. Ainsi, si 65% d’entre eux à l’aise financièrement consultent annuellement, ils ne sont que 44% en cas de difficultés financières.
 
Des pratiques d’hygiène et un état de santé bucco-dentaire plutôt satisfaisants
Parmi les 65-85 ans, 50% déclarent se brosser les dents deux fois par jour, 13% une fois par jour,
34% au moins trois fois par jour. Pour autant, des marges de progression sont possibles : seuls 33% des répondants utilisent régulièrement une brossette interdentaire.
 
Par ailleurs, 30% de répondants déclarent des problèmes de qualité de vie bucco-dentaire, avec une prédominance de saignements gingivaux et de sensibilité dentaire.
 
Parmi les chiffres positifs, seulement 7% des seniors n’ont plus aucune dent naturelle (alors qu’ils sont 49% avec plus de 20 dents naturelles).
 
Concernant les appareils dentaires amovibles, 4 seniors sur 10 déclarent en porter un.
 
Attention aux prothèses dentaires amovibles
Parmi les seniors porteurs d’une prothèse dentaire amovible, 40% ont leur appareil actuel depuis plus de 10 ans – indépendamment de leur âge – avec 9 patients sur 10 qui déclarent en être satisfaits… Toutefois, une prothèse dentaire amovible présente une durée de vie limitée.
 
Elle s’érode avec le temps et un contrôle régulier avec le chirurgien-dentiste reste nécessaire pour vérifier son entretien et son ajustement.
 
En résumé, pour les seniors néo-aquitains résidant à domicile, le défi des prochaines années est de maintenir les pratiques d’hygiène bucco-dentaire actuelles, voire de les améliorer, pour contribuer à une meilleure qualité de vie.
 
Un contrôle et éventuellement un renouvellement des prothèses dentaires amovibles de plus de 10 ans constituent un point de vigilance. Rappelons que la santé bucco-dentaire est un déterminant de bien-être et de santé globale.
 
Source