Nîmes : un escroc senior volait les cartes bancaires des vieilles dames

La police de Nîmes a arrêté le 18 octobre dernier, un homme âgé qui volait les vieilles dames à leur domicile ; il sonnait à leur porte vêtu d’une veste de La Poste et s’arrangeait pour leur dérober leurs cartes bancaires…





Voici donc une affaire de vol peu commune mais qui illustre bien, une nouvelle « mode » dans le crime : celle du crime gris (comprendre : des crimes commis par des personnes âgées), qui se développe depuis une vingtaine d’année, en Europe, mais également dans le reste du monde et notamment au Japon, où cette tendance a été identifiée pour la première fois.
 
Dans la pratique, le vieux monsieur se présentait à la porte de ses victimes vêtu d’une veste de La Poste. Il leur expliquait alors que leur carte bancaire avait un problème. Ensuite, par ruse, il leur subtilisait le moyen de paiement en toute discrétion et sans violence.
 
Comment ? Afin de les rassurer, il leur proposait de déposer leur carte bancaire dans une enveloppe qu’il scellait devant elles. Il échangeait ensuite l’enveloppe dont le contenu paraissait similaire à celle qui contenait la vraie carte. Pour le moment, quatre victimes auraient été recensées mais il pourrait y en avoir d’autres…
 
L’homme a été arrêté. Il est aujourd’hui en détention provisoire et sera jugé le 29 novembre.

Les victimes potentielles se situeraient dans le Gard ou dans les Bouches-du-Rhône.

Toutes personnes concernées par ce type d’escroquerie peuvent contacter l’hôtel de police de Nîmes au 04 66 27 31 84 ou au 3167.      

Les crimes "gris" : une nouvelle forme de délinquance en nette hausse

D’une manière générale, depuis quelques années, les policiers constatent une hausse des crimes et délits commis par les aînés… Au Japon par exemple, « pays le plus vieux du monde », ces crimes et délits (voire carrément des meurtres) sont de plus en plus fréquents.
 
La situation est telle dans ce pays que les quelques soixante-dix prisons ont dû s'adapter aux nouveaux besoins de ces prisonniers seniors âgés. Certaines sont maintenant équipées de rampes pour les fauteuils roulants, de poignées dans les salles de bains et disposent d’infirmières spécialement formées qui aident les prisonniers à prendre leurs repas.

Article publié le 15/11/2022 à 01:00 | Lu 917 fois