Sommaire
Article publié le 15/07/2019 à 01:00 | Lu 1976 fois

Nantes : un vieil homme retrouvé mort chez lui... onze ans plus tard !

Voici un drame de la vieillesse qui illustre parfaitement l’état de solitude absolue dans lequel se trouvent certaines personnes âgées… Ainsi, le cadavre momifié d’un octogénaire mort depuis –a priori- 2008 a été découvert par le propriétaire de son appartement la semaine dernière à Nantes. Personne ne s’était inquiété de la disparition de ce vieil homme.


Nantes : un vieil homme retrouvé mort chez lui... onze ans plus tard !
Ce fait divers est dramatique, mais en même temps, il est révélateur d’une triste réalité dans notre monde contemporain ultra-connecté, mais où certains sont tellement seuls qu’ils peuvent mourir sans que personne s’en aperçoive.
 
En effet, un octogénaire vient d’être retrouvé mort et momifié dans son appartement de Nantes (Loire-Atlantique) par le propriétaire de son logement. Le corps a été découvert la semaine dernière dans un immeuble du quartier Chantenay sur les bords de la Loire.
 
Cette découverte macabre et triste s’est effectuée simplement car le propriétaire du logement souhaitait vendre son bien… Personne n’avait réclamé après le vieil homme et personne ne s’était aperçu de sa disparation car, « miracle de la technologie », tout était payé par le biais de virements automatiques…
 
Selon les magazines et les journaux retrouvés sur place, de même que les aliments présents dans son réfrigérateur, sa mort remonterait à 2008 ! La police va mener une enquête sur les causes de la mort de cet octogénaire qui n’avait pas de famille proche, ni d’ami.
 
Avec le vieillissement de la population et l’éclatement des familles aux quatre coins du pays, voire même, de la planète, l’isolement des personnes âgées est devenu un véritable problème de société. Or, il faut savoir que cet isolement des ainés n’a rien d’anodin. Il met le moral mais également la santé à rude épreuve.
 
Côté « tête », on constate de véritables risques de dépression doublé d’une baisse des capacités cognitives et côté « corps », il semblerait que l’organisme en subisse aussi les conséquences avec de possibles déficiences du système immunitaire et une hausse de la tension artérielle.






Dans la même rubrique :
< >