Ménopause et perte de collagène : le point avec Maxime Barret

On le sait, la ménopause est une période de transition importante et inévitable dans la vie d'une femme, caractérisée par des changements hormonaux significatifs. La perte de collagène a plusieurs conséquences pour une femme en ménopause. Le point avec Maxime Barret, co-fondateur de Twenty DC marque spécialiste du collagène.



 

La ménopause est définie comme la période où une femme cesse d'être fertile, généralement vers l'âge de 50 ans (entre 45 et 55 ans). Il s'agit d'un processus naturel auquel chaque femme est confrontée et, point important à souligner, il ne s'agit pas d'une maladie !
 
En France, environ 10 millions de femmes sont ménopausées. Pendant la ménopause, le corps produit de moins en moins d'hormones sexuelles telles que les œstrogènes et la progestérone, ce qui entraîne l'arrêt de l'ovulation et des règles.
 
Avant d'atteindre la ménopause, une femme passe par une phase appelée "préménopause", qui est la période de fertilité après la puberté, puis par une phase appelée "périménopause" qui dure généralement entre deux et sept ans.
 
Pendant la périménopause, les niveaux d'hormones féminines diminuent progressivement. C'est pendant la périménopause que la plupart des femmes commencent à ressentir les premiers symptômes de la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, les troubles du sommeil, les sautes d'humeur et les irrégularités menstruelles.
 
Ces symptômes peuvent varier d'une femme à l'autre en termes de gravité et de durée.
 

Comprendre la relation entre la ménopause et la perte de collagène

La production de collagène est intimement liée à la présence d'œstrogènes. Lorsque le taux d'œstrogènes diminue, la production de collagène diminue également, ce qui entraîne une peau plus fine et l'apparition de rides.
 
Cette altération de la structure de la peau s'accompagne également d'une perte d'hydratation des muqueuses.
 
Rappelons que le collagène est une protéine responsable de la densité et de la fermeté de la peau ainsi que la santé des articulations, tendons, cartilages et os. À partir d’environ 35 ans, le corps sécrète moins d’hormone et, jusqu’à 50 ans, une femme perd la moitié de son collagène.

Les conséquences de la diminution de collagène pendant la ménopause

La perte de collagène a plusieurs conséquences pour une femme en ménopause :

Pour la peau
Pendant la ménopause, la diminution des niveaux d'œstrogènes entraîne une baisse de la production de collagène. Cela peut entraîner un affinement de la peau, une perte de fermeté et d'élasticité, ainsi que l'apparition de rides et de ridules plus prononcées
 
Une sécheresse cutanée
La diminution du collagène peut également contribuer à une diminution de l'hydratation de la peau. Les muqueuses peuvent également être affectées, ce qui peut entraîner une sécheresse vaginale et des inconforts associés.
 
Une perte de densité osseuse
Les niveaux d'œstrogènes plus bas pendant la ménopause peuvent également avoir un impact sur la santé osseuse. Le collagène est un composant essentiel de la structure osseuse, et sa diminution peut entraîner une perte de densité osseuse, augmentant ainsi le risque d'ostéoporose.
 
Affaiblissement des tissus conjonctifs
Le collagène est également présent dans les tissus conjonctifs du corps, tels que les tendons et les ligaments. Sa diminution peut entraîner un affaiblissement de ces tissus, augmentant ainsi le risque de blessures, de douleurs articulaires et de problèmes de mobilité.
 
Voici une liste de bonnes pratiques à mettre en place dès l'arrivée de la ménopause :

Une alimentation équilibré
Une alimentation équilibrée peut jouer un rôle crucial dans la production de collagène. Certains aliments sont riches en nutriments essentiels pour la synthèse du collagène, tels que les protéines, les vitamines C et E, les antioxydants et les acides gras oméga-3.
 
Les sources de protéines comprennent la viande maigre, le poisson, les œufs, les légumineuses et les produits laitiers. Les aliments riches en vitamine C comprennent les agrumes, les baies, les poivrons et les légumes verts à feuilles.
 
Les vitamines E et les antioxydants se trouvent dans les noix, les graines, les avocats et les légumes colorés. Les acides gras oméga-3 sont présents dans les poissons gras, les graines de lin et les noix. Il est recommandé d'intégrer ces aliments dans une alimentation quotidienne équilibré
 
Une bonne hydratation
L'hydratation est essentielle pour maintenir la santé de la peau, y compris la production de collagène. Boire suffisamment d'eau aide à maintenir l'hydratation de la peau de l'intérieur. L'utilisation de produits hydratants spécifiques peut également contribuer à maintenir une peau hydratée.
 
Il est recommandé de boire environ 1,5L à 2L d'eau par jour et d'utiliser des crèmes hydratantes adaptées à votre type de peau.
 
Une supplémentation en collagène       
Pendant la ménopause, la supplémentation en collagène peut être envisagée pour soutenir la production de collagène.

Le collagène entrant dans la composition des os, ses peptides sont essentiels en période de ménopause et post-ménopause au même titre que le calcium et la vitamine D. De plus le collagène aide à maintenir l'hydratation de la peau et à lutter contre le vieillissement cutané.
 
Pour atténuer les inconvénients de la ménopause, une supplémentation de 10gr de collagène est idéale afin de limiter le vieillissement cutané, renforcer la structure corporelle et maintenir une peau hydratée et un teint lumineux.

Commencer par une cure de 3 mois à raison de 10g par jour puis entretenir toute l’année avec 5g quotidiens
 
Des soins de la peau adaptés
Une routine de soins de la peau adaptée à la ménopause peut contribuer à maintenir la santé et l'apparence de la peau. Certains ingrédients bénéfiques pour la production de collagène peuvent être inclus dans les produits de soins de la peau, tels que la vitamine C, l'acide hyaluronique et les rétinoïdes.
 
La vitamine C favorise la production de collagène, l'acide hyaluronique aide à hydrater la peau et les rétinoïdes peuvent stimuler le renouvellement cellulaire. Il est recommandé de choisir des produits adaptés à votre type de peau et d'établir une routine de soins comprenant le nettoyage, l'hydratation et la protection solaire
 
Un mode de vie sain
Un mode de vie sain peut avoir un impact positif sur la santé de la peau pendant la ménopause. L'exercice régulier aide à stimuler la circulation sanguine et à favoriser une peau saine.

La gestion du stress est importante car le stress chronique peut affecter la santé de la peau. Un sommeil de qualité favorise également la régénération cellulaire.

Publié le 10/08/2023 à 04:51 | Lu 8434 fois





Dans la même rubrique
< >