Ménopause : cinq conseils pour soulager les bouffées de chaleur

Comment s’y retrouver parmi toutes les solutions et les nombreux conseils que l’on trouve sur internet pour mieux vivre sa ménopause ? Entre les centaines de compléments alimentaires et de tisanes proposées, Omena, application mobile qui accompagne les femmes pour mieux vivre leur ménopause, a établi le top 5 des solutions les plus efficaces pour mieux supporter les bouffées de chaleur au quotidien.





1. Ménopausée et sans antécédents personnels de cancer du sein le traitement hormonal de la ménopause est la meilleure solution.
Selon une étude menée par Omena, plus de la moitié (57%) des femmes sont défavorables -voire très défavorables- au traitement hormonal de la ménopause (THM). Un petit tiers (32%) n’a pas pris ce traitement au début de leur ménopause car elles ont peur qu’il soit dangereux pour leur santé.
 
Or, il s’avère que c’est de loin le traitement le plus efficace pour réduire les bouffées de chaleur et de manière générale les autres symptômes de la ménopause.

Selon Brigitte Letombe, gynécologue référente Omena : « Trop de femmes sont désinformées et persuadées que le THM est risqué alors qu’il les protège essentiellement. Trop de femmes pensent que les alternatives proposées en pharmacie (phytothérapie, compléments alimentaires) sont aussi efficaces et sans contre-indication alors que ce
n’est pas le cas ».
 
Et cette spécialiste de poursuivre : « il est désespérant au XXIème siècle que les femmes traversent la
ménopause seules sans consulter alors qu’il existe des solutions efficaces pour améliorer leur qualité de vie et qu’un bilan adapté pourra, en plus de soulager leurs symptômes, prévenir ou dépister des facteurs de risque cardio-vasculaires, osseux et carcinologiques à prendre en charge !
 ».
 
2. Adopter un régime alimentaire de type méditerranéen
De nombreuses études montrent que l’IMC a un impact important sur les bouffées de chaleur. Une alimentation grasse, riche en protéines animales et en sucre est à éviter. L’alternative n’est pas compliquée : adopter un régime de type “méditerranéen ” ! C’est un régime alimentaire simple puisqu’il est peu restrictif en privilégiant une alimentation riche en légumes, légumineuses et céréales, et en faisant la part belle à l’huile d’olive comme matière grasse.
 
3. Pratiquer une activité physique régulière
Avoir une activité physique régulière:/pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27163520/ peut aider à réduire les bouffées de chaleur. Le phénomène sous-jacent serait le suivant : avec l’augmentation de la température corporelle due au sport, l’organisme améliorerait sa capacité de contrôle thermorégulateur, utile en cas de bouffées de chaleur ! Les sports comme la course à pied, la marche ou le fitness sont des activités à privilégier et participent aussi au renforcement des os pour prévenir le risque d’ostéoporose.
 
4. Méditer !
Les bouffées de chaleur font partie des symptômes à forte composante psychosomatique, c’est-à-dire que les émotions influencent fortement ce symptôme. Ainsi, il a été démontré que le niveau d’anxiété est fortement corrélé à la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur. Pour réduire l’anxiété, nombreuses sont les solutions facilement accessibles en ligne aujourd’hui : méditation, sophrologie, respiration, yoga…
 
5. Eviter les suées nocturnes en suivant quelques principes simples
Les formes les plus graves des bouffées de chaleur sont les suées nocturnes. En plus d’être embarrassantes et désagréables, elles viennent déranger le sommeil augmentant ainsi le niveau de fatigue et d’anxiété des femmes. Pour éviter les suées nocturnes, voici quelques règles simples à respecter : éviter de boire de l’alcool juste avant de dormir, limiter les aliments difficiles à digérer (graisses cuites, protéines animales trop riches…) ainsi que les repas du soir trop épicés.

Article publié le 30/03/2022 à 01:00 | Lu 2406 fois