Sommaire
Article publié le 19/03/2021 à 01:00 | Lu 3192 fois

Ménage de printemps : petits trucs et astuces pour un nettoyage écolo et économique




Si les beaux jours se font attendre, le printemps pointera bientôt le bout de son nez. Un moment propice pour s'atteler au traditionnel grand ménage de son intérieur de sorte à désencombrer sa maison et faire, au passage, quelques économies d'énergie ! À cette occasion, Plüm énergie -fournisseur d'électricité verte et locale- en profite pour livrer quelques astuces pour un nettoyage écologique et économique !


Je dépoussière mes lampes = Je gagne entre 25% et 40% de luminosité
Nous n'y pensons que rarement, mais dépoussiérer ses lampes, ampoules et abat-jours, permet de gagner en capacité d'éclairage. Ainsi une ampoule de 100W poussiéreuse éclairera autant qu'une ampoule de 60W tout en continuant de consommer 100W.
 
Pour nettoyer ses ampoules, (toujours à froid), il est possible d'utiliser un chiffon légèrement imbibé d'eau ainsi que quelques gouttes d'alcool à brûler. Pour les ampoules halogènes, il est préférable d'utiliser un chiffon doux et sec.
 
Je dégivre mon congélateur = J'économise 20€/an
Les congélateurs et réfrigérateurs représentent près de 20% de la consommation électrique d'un ménage. En moyenne, la partie congélateur d'un frigo consomme 100 kWh en une année, soit 15€/an. Or, le givre qui se forme sur ses parois augmente sa consommation en électricité.
 
Il suffit de 3 millimètres de givre pour générer une surconsommation de 30%, soit environ 20€. Un constat qui fait froid dans le dos ! Aussi, il est conseillé de dégivrer son congélateur tous les trois mois environ.
 
Je nettoie l'extérieur de mon frigidaire = J'évite une surconsommation de l'ordre de 30%
Quand le nettoyage de l'intérieur de son frigidaire est plutôt spontané, l'extérieur, lui, est souvent négligé. Cependant, la grille au dos du frigidaire peut engendrer une surconsommation importante. En effet, cette grille devient poussiéreuse au fil du temps, empêchant ainsi de rejeter la chaleur produite par l'appareil et gênant son bon refroidissement.
 
Je laisse entrer le soleil = Je gagne en luminosité et en température
Les journées sont de plus en plus longues : pourquoi se priver de la lumière naturelle ? Laver ses vitres est une tâche essentielle du ménage de printemps. Pour les citadins, une astuce consiste à enlever d'abord la pollution à l'aide d'un papier absorbant comme du journal, pour éviter de l'étaler sur la vitre.
 
Si la différence semble faible, on aura pourtant tendance à allumer la lumière beaucoup plus tard avec des vitres propres ! Une astuce qui permet également de chauffer la pièce plus facilement si le soleil tape sur les vitres et laisse pénétrer la chaleur.