Mazda : le spécialiste des moteurs rotatifs

C’est lors du salon automobile de Tokyo en 2013 que le constructeur japonais présenta pour la première fois un prototype associant une motorisation électrique à un moteur thermique de cycle rotatif de type Wankel. Une proposition qui accompagnait alors la présentation d’un modèle hybride fonctionnant au gaz naturel compressé.





Il y a dix ans maintenant, Mazda présentait le prototype d’une petite citadine électrique et s’engageait dans la direction de l’utilisation d’un moteur rotatif destiné à assurer une plus grande autonomie au moteur électrique.
 
Avec un rotor unique de 330 cm3 développant 22 kW à 4 500 tr/mn, la Mazda 2 électrique RE (Range Extander) dispose ainsi d’un prolongateur d’autonomie qui, selon Mazda, double cette dernière.
 
Compact et silencieux à l’usage, ce module à l’avantage de ne pas prendre de place dans une voiture de petit volume. C’est donc ce choix du moteur rotatif que le constructeur japonais offre désormais avec le MX-30 e-Skyactiv R-EV. Un modèle qui vient d’être présenté lors du dernier salon de Bruxelles et qui complète l’offre du MX 30 qui est à 100% électrique.
 
Le MX-30 e-Skyactiv R-EV est un hybride rechargeable qui offre une nouvelle approche de la conduite en électrique. L’ autonomie annoncée en mode tout électrique est de 85 km, un choix adapté aux trajets quotidiens, tout en ayant la possibilité d’être assisté par un générateur pour parcourir de plus longues distances.
 
Pendant son utilisation, le véhicule est exclusivement propulsé par son moteur électrique, le moteur rotatif recharge la batterie. Mazda a choisi de faire appel à un moteur rotatif pour alimenter ce générateur d’autonomie, misant ainsi sur la capacité exclusive de ce moteur à produire la puissance voulue tout en offrant des dimensions contenues.
 
De conception inédite, ce moteur rotatif 8C est positionné aux côtés du générateur et d’un moteur électrique hautes performances dans le compartiment moteur.

Ce groupe propulseur électrique compact est associé à une batterie lithium-ion de 17,8 kWh et à un réservoir de carburant de 50 litres, formant ainsi un système hybride rechargeable totalement exclusif doté d'une autonomie globale permettant au MX-30 e-Skyactiv R-EV de remplir les fonctions de 1ère voiture du foyer.
 
Le MX-30 e-Skyactiv R-EV permet des fonctionnalités telles que la compatibilité avec la recharge normale en courant alternatif bi ou triphasé et la recharge rapide en courant continu, une source d'alimentation de 1 500 W, et trois modes de conduite adaptés aux différentes conditions de conduite : Normal, EV, et Recharge.
 
En outre, grâce à son moteur électrique de 125 kW, il offre des performances de conduite légèrement supérieures à celles du modèle 100% électrique.

Mazda modifie ses garanties et propose une garantie de six ans

Le constructeur automobile japonais lance sur le territoire français une nouvelle garantie 6 ans / 150 000 km. Elle concerne tous les véhicules neufs de la gamme Mazda immatriculés à partir du 1er janvier de l’année 2023.
 
Elle vient naturellement remplacer la garantie Mazda 3 ans / 100 000 km qui était en place jusqu’au 31 décembre 2022.
Ce nouveau produit devrait permettre de renforcer la confiance dans la qualité et la fiabilité de ses modèles et accroître encore la fidélité des clients en après-vente. Il s’agit bien sûr d’un argument de première importance dans l’environnement des automobiles premium.
 
En parallèle de cette nouvelle garantie renforcée, se trouve un panel d’autres garanties existantes qui demeurent inchangées, à savoir : Garantie peinture et corrosion de surface : 3 ans kilométrage illimité ; Garantie anti perforation : 12 ans kilométrage illimité ; Garantie batterie de traction MX-30 : 8 ans ou 160 000 km ; Garantie concernant les accessoires : 2 ans
 
La garantie batterie de traction Mazda2 Hybrid quant à elle, bénéficie d’une nouvelle couverture de garantie à 6 ans ou 150 000 km.


Joel Chassaing-Cuvillier

Article publié le 20/01/2023 à 02:23 | Lu 658 fois




Twitter
Facebook