Sommaire
Article publié le 16/08/2018 à 01:00 | Lu 3567 fois

Madonna : une autre image de la femme senior

Se sentir senior est très subjectif… Mais ce qui est certain toutefois, c’est que l’âge de 60 ans reste très symbolique de l’entrée de l’être humain dans la « senioritude ». Aujourd’hui, c’est au tour de Madonna de célébrer ses soixante ans dont quarante années de carrière comme chanteuse, compositrice, danseuse, actrice et productrice… Toute une génération qui a « vécu » avec la star, entre avec elle, dans l’univers des seniors.


Madonna est une star totalement transgénérationnelle. Depuis quarante ans, on l’aime ou on la déteste, mais le monde entier la connait.

Ses chansons ont accompagné et rythmé notre quotidien, ont marqué des étapes importantes de notre vie, ont créé des couples qui se sont aimés puis peut-être séparés, etc.

On ne présente plus ses frasques, ses provocations, ses sulfureuses apparitions, ses prises de position, etc. Madonna est une superstar. Un mythe à l’état pur.
 
Aujourd’hui, Madonna célèbre ses soixante printemps. Grâce au sport et à ses différentes injections, elle parait toujours jeune (même si son visage semble un tantinet « figé » et que ses mains trahissent son âge), mais malgré tout, avec elle, c’est toute une génération qui entre dans l’âge de la « senioritude ».

On parle ici des plus jeunes des baby-boomers, ceux nés dans les années 60, sachant que le baby-boom va jusqu’à 1964. Tout un symbole d’un monde qui vieillit mais qui souhaite vieillir autrement...
 
Madonna représente et cristallise probablement le mieux toutes les évolutions de notre société contemporaine, construite par ces fameux baby-boomers. Sexe, homosexualité, mode, politique, religion, etc.

Elle a touché à tout dans tous les domaines. Certains pensent qu’elle a fait évoluer notre monde dans le bon sens tandis que d’autres estiment qu’elle est diabolique, mais ce qui est certain c’est qu’elle a traversé les époques pour arriver à la soixantaine avec un corps de rêve et sans s’être ringardisée.
 
Aujourd’hui, celle qui continue à sortir avec des hommes deux fois plus jeunes qu’elle et qui disait il y a quelques mois « surtout, ne vieillissez pas ! Parce que vieillir, c'est mal » devrait malgré tout, changer et pour longtemps, l’image de la femme senior…






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Octobre 2018 - 01:00 Longévité pour tous : un livre d'actualité