Sommaire
Article publié le 09/05/2019 à 09:34 | Lu 10178 fois

Maase : un plaid sensoriel pour l'accompagnement non médicamenteux des patients Alzheimer

Face aux quelque 1.275.000 personnes qui seront probablement atteintes de la maladie d’Alzheimer en France en 2020, le Studio Twins, créé par deux sœurs jumelles, a conçu le plaid Maase qui vise à assurer une prise en charge non médicamenteuse des symptômes psycho-comportementaux. Explications.


« En proposant un outil simple et pratique, vecteur d’émotion, nous avons pour ambition de transformer la prise en charge au quotidien » explique d’emblée Nancy Boehm, présidente de Studio Twins. Mais de quoi s’agit-il exactement ?  
 
Ce produit, actuellement positionné sur le marché des maisons de retraites médicalisées (EHPAD), est destiné aux patients atteints de troubles psycho-comportementaux liés à la maladie d’Alzheimer.
 
Le fait est que ces troubles ont des répercussions multiples sur le résident lui-même bien évidement, mais aussi sur les autres résidents, les soignants et les familles (les aidants comme on les appelle de nos jours).
 
Comment ça fonctionne ? Ce plaid apaise en 5 à 10 minutes les crises d’anxiété et d’agressivité pouvant habituellement durer plus de 4h. Il diminue aussi la déambulation (un des grands problèmes liés à Alzheimer), il  facilite les situations de refus de soins et stimule le résident apathique tout en aidant à son endormissement.
 
Le principe ? le plaid diffuse des ambiances de relaxation multi-sensorielles  s’inscrivant dans le développement de thérapies non médicamenteuses (par exemple la luminothérapie et la musicothérapie). Sa surface textile offre une exploration tactile et visuelle. Il est « animé » par six programmes alternant les stimulis sensoriels, adaptés aux différents scénarios d’utilisation précités.
 
Ce nouveau produit, plusieurs fois primés, s’annonce comme un « véritable allié pour le soignant qui gagne en efficacité et peut alors consacrer davantage de temps aux autres résidents. Celui-ci trouve enfin une solution à ses problématiques quotidiennes grâce à un produit qui améliore ainsi la relation soignant-soigné ».
 
À court terme, certains professionnels de santé estiment même que ce plaid pourrait permettre d’éviter la surmédication et ses effets secondaires lourds.
 
Le produit, inventé en 2015, est développé par Nancy et Lou-Anne Boehm, soeurs jumelles designers réunies sous l’entité de Studio Twins. Depuis 2016, le plaid a fait l’objet de plusieurs tests dans cinq EHPAD du groupe Korian, permettant à l’équipe  d’améliorer continuellement le produit pour répondre au mieux aux besoins et attentes des patients et professionnels de santé.
 
Si le marché cible est actuellement celui des maisons de retraite, à terme, Studio Twins projette de s’adresser aux professionnels de soins à domicile mais également aux quelque 11 millions d’aidants en France.