Sommaire
Article publié le 18/04/2018 à 01:00 | Lu 2589 fois

Liberty Jens : mention du jury du Prix de la Fondation Korian pour le bien-vieillir

La Fondation Korian pour le Bien-vieillir a remis le 12 avril dernier, ses premiers prix favorisant les relations intergénérationnelles. Pour l’occasion, le jury a choisi sa « Mention du Jury : il s’agit d’un groupe d’élèves de CM2 baptisé Liberty Jens qui a mis en place une opération de sensibilisation à la maladie d’Alzheimer.


Liberty Jens : mention du jury du Prix de la Fondation Korian pour le bien-vieillir
Pour rappel, le tout premier Bistrot Mémoire Rennais a été créé en 2004 par Isabelle Donnio et Irène Sipos. Il s’agissait d’un lieu d’accueil non stigmatisant, un café, où se retrouvaient des personnes vivant avec des troubles de la mémoire en compagnie de leurs proches. Si aujourd’hui un tel concept semble aller de soi, ce n’était clairement pas le cas à l’époque.
 
Aujourd’hui, pour porter plus loin les principes de l’association et pour changer l’image des maladies neurodégénératives, l’association participe, dès 2017 à faire de Rennes une ville accueillante pour les personnes vivants avec des handicaps cognitifs (Dementia Friendly Community).
 
Dans le même temps, les Liberty Jens, cinq élèves de CM2 viennent spontanément à la rencontre du Bistrot Mémoire Rennais avec l’envie de réaliser une action en faveur des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer.
 
« Ces jeunes témoignent d’un changement dans l’approche jusqu’alors réservée aux personnes troublées par leur mémoire et dont les comportements ne sont pas évidents à comprendre par le commun. C’est peut-être à un changement de paradigme auquel nous assistons, dans ce mouvement de réciprocité, de découverte et de plaisirs partagés », se réjouit Isabelle Donnio, fondatrice du Bistrot Mémoire Rennais.
 
Dans une première étape, les Liberty Jens ont mis leurs talents au service de l’action de l’association. Elles aiment chanter et danser, alors elles ont organisé plusieurs petits concerts. Elles aiment réaliser des travaux manuels, alors elles ont confectionné des objets, vendus au bénéfice de l’association. Elles ont préparé un exposé et l’ont présenté dans toutes les classes de leur école. Elles y ont organisé un débat, en présence d’un jeune malade (47 ans), d’un aidant et de bénévoles du Bistrot Mémoire, avec le soutien de leurs enseignants. 200 enfants et leurs familles ont ainsi été sensibilisés.
 
Elles ont participé à l’animation d’un débat public dans le cadre des Jeudi santé de la ville de Rennes sur la maladie d’Alzheimer et sont intervenues lors du séminaire de l’association. Plus tard, arrivées en 6ème, elles ont décidé de poursuivre leur action, avec le soutien du Bistrot Mémoire Rennais. Elles ont mobilisé plusieurs professeurs pour renouveler l’expérience de sensibilisation et organiser, début 2018, un débat sur la maladie, avec la participation de personnes vivant avec. Depuis, les Liberty Jens participent régulièrement au Bistrot Mémoire…






Dans la même rubrique :
< >