Sommaire
Article publié le 29/03/2019 à 11:38 | Lu 2496 fois

Les seniors pratiquent 4h10 de sport par semaine

La Fédération Française d’Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) vient de dévoiler les résultats de la vague numéro 3 consacrée à l’activité physique des seniors de son baromètre Sport Santé (8ème édition)*. On y apprend, entre autres, qu’ils pratiquent en moyenne 4h10 de sport par semaine. Détails.


Conscients du bienfait de l’activité physique, plus de six seniors sur dix pratiquent au moins une heure de sport par semaine, avec une moyenne de 4h10 par semaine, soit 16 minutes de plus qu’en 2017 (3h54). Une bonne chose.
 
Les seniors l’ont compris, pratiquer une activité physique améliore leur bien-être et leur permet d’être en meilleure forme. Pratiquement les trois-quarts (72%) se disent en bonne forme contre les deux-tiers (65%) de l’ensemble des Français.
 
En moyenne, les 60 ans et plus s’attribuent ainsi une note de 6,6/10 concernant leur état de forme physique et moral (contre 6,2 pour la moyenne nationale). Toutefois, un petit bémol… Plus exposés à une vie sédentarisée, les seniors sont également plus touchés par les maladies cardiaques : de fait, plus de 2 seniors sur 5 sont en surpoids (41%) et ont déjà été ou sont actuellement suivis pour ce type de maladie (44%). Et une majorité (57%) d’entre eux s’est déjà vue conseiller par son médecin la pratique régulière d’une activité sportive.
 
Toujours selon ce baromètre, chez les 60 ans et plus, le sport permet avant tout d’évacuer leur stress (80%), puis au deuxième plan de diminuer le risque d’infarctus (75%) devant le risque d’hypertension (70%) et de vivre plus longtemps (72%).
 
« Les seniors constituent notre coeur de cible. À titre indicatif, les plus de 60 ans représentent plus de 50% des licenciés de notre Fédération. C’est donc une population à laquelle nous accordons une grande importance » explique Patricia Morel, Présidente de la FFEPGV.
 
Et de préciser : « le maillage territorial important de notre fédération permet d’adresser des seniors qui sont souvent isolés. Notre mission d’intérêt général et notre devoir de donner à chaque français, quelles que soient ses origines sociales, sa condition physique, le lieu où il vit et ses moyens financiers, la possibilité d’accéder à une activité physique et sportive lui permettant de bénéficier de bien-être physique, social et mental ».
 
Si pratiquement les trois-quarts (73%) des personnes de 60 ans et plus aimeraient pratiquer davantage de sport, il existeencore des freins à leur envie d’être plus actifs. Plus de la moitié qui pratiquent peu ou ne pratiquent pas de sport ont le sentiment d’être trop âgés pour se mettre au sport (59%) et ont peur de ne pas réussir physiquement (62%).
 
Dans cet esprit, les deux-tiers (67%) sollicitent des cours adaptés à leur condition physique et 61% veulent une activité physique avec des gens de leur génération (59%). La proximité joue également un rôle clé : 47% souhaitent parcourir moins de 5 kms pour rejoindre leur salle de sport.
 
« À la FFEPGV nos offres d’animations collectives se démarquent car elles visent à favoriser le lien social, la convivialité et le maintien de l’autonomie du pratiquant. Grâce à une pédagogie singulière, nous proposons une pratique physique diversifiée, adaptée aux potentialités de chaque participant afin de répondre aux besoins précis de chacun. L’objectif est de réunir toutes les conditions pour que la pratique sportive puisse les aider à bien vieillir bien dans son corps, bien dans sa tête », explique John Picard, Conseil Technique national à la FFEPGV.
 
*Enquête menée par Ipsos sur Internet du 14 au 19 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 2 000 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.





Dans la même rubrique :
< >