Les rosés de l'été 2022, deuxième chapitre

Pour ce deuxième chapitre consacré aux vins de l’été et aux rosés, la Provence se taille la part du lion. Dans l’imaginaire collectif, les vins de Provence sont des rosés et même si l’on trouve des rouges de grande noblesse, le rosé vient en premier à l’esprit des consommateurs. Voilà pourquoi nous commencerons arbitrairement ce deuxième opus consacré aux rosés de l’été par un vin de Provence.





En AOP Coteaux varois en Provence, le Château Margüi est un vin certifié bio Ecocert. Un domaine qui fait partie du groupe américain Skywalker Vineyards.
 
Pour ce millésime 2021, on retrouve un assemblage de grenache noir (45%), de cinsault (35%), de cabernet sauvignon (15%) et de syrah (5%). La récolte manuelle et le premier tri sur pied de vigne témoignent du soin apporté à l’élaboration de ce rosé.
 
Sa robe légère, rose très pâle induit une belle finesse. Une délicatesse que l’on retrouve en bouche avec des arômes de fruits rouges et de pêches de vigne. Un rosé fruité et frais qui offre une finale longue et agréable.
 
C’est l’été que l’on retrouve dans la dégustation de ce vin gourmand. Proposé avec des petits légumes de Provence ou un tartare de poissons crus, il sera parfait. Château Margüi, 16,50 €.
 
Avec le Château Sainte Roseline Lampe de Méduse 2021, nous retrouvons un grand classique des Côtes de Provence. Sa bouteille si singulière signe ce cru classé qui est l’icône du domaine. Un rosé dans lequel on retrouve du grenache, du cinsault, du mourvèdre, du syrah, du tibouren, du rolle et du carignan. Sa robe très pâle correspond aux souhaits des vins contemporains.
 
Frais en bouche, il dégage des aromes de fruits rouges à noyau. Minéral, il s’accordera avec des salades de poulpes grillés ou de grillades d’agneau. Lampe de Méduse du Château Sainte Roseline.
 
Nous terminerons cette seconde sélection estivale avec des vins du sud-ouest de la cave coopérative Les vignerons de Landerrouat. Le premier est un AOP Côtes de Duras qui bénéficie du label agriculture biologique. Il s’agit d’un assemblage de cabernet franc et de cabernet sauvignon. Le second, le Daguet de Berticot, un IGP Atlantique associe merlot et cabernet sauvignon. Il s’agit de vins simples et accessibles qui conviendront parfaitement à des apéritifs et des piqueniques à la plage.
 
Un dernier chapitre conclura cette sélection prochainement.
 
Joël Chassaing-Cuvillier

Article publié le 14/06/2022 à 01:00 | Lu 1299 fois