Les plus de 50 ans, nouveaux maîtres des élections en France ?

La démographie française est en pleine mutation... et cela pourrait bien changer la face de nos élections. Ces derniers jours, l'économiste Maxime Sbaih a mis en lumière une évolution notable du corps électoral : pour la première fois peut être dans notre histoire électorale, les plus de 50 ans constituent la majorité des votants.



Selon les données récentes de l'Insee, la France comptait environ 53,6 millions de citoyens en âge de voter début 2023. Parmi eux, plus de 27 millions ont dépassé le cap des 50 ans. Face à ce constat indéniable mis en exergue cette semaine par l'économiste Maxime Sbaih sur X /ex-Twitter (auteur du livre  "Le Grand Vieillissement " aux éditions L'Observatoire), on se demande comment cette bascule influencera les prochaines échéances électorales. Les seniors, déjà reconnus pour leur assiduité aux urnes, s'apprêtent probablement à redessiner le paysage politique français.

Une influence déjà perceptible

Lors des dernières présidentielles, Emmanuel Macron a particulièrement séduit l'électorat senior. Avec 70% des voix des plus de 60 ans et même 78% chez les plus de 70 ans, le poids électoral des aînés s'est clairement fait sentir. Et si l'on observe les taux de participation par tranche d'âge, ce sont encore les 50-75 ans qui se distinguent par leur mobilisation.

Ce vieillissement du corps électoral n'est donc pas sans conséquence sur le plan politique. Les préoccupations des seniors pourraient ainsi prendre une place prépondérante dans les programmes électoraux. Santé, retraite, pouvoir d'achat... autant de thèmes qui risquent d'être au cœur des débats à venir.

Vers un renouveau démocratique ?

Face à cette tendance, certains s'interrogent : comment encourager la participation des jeunes générations ? L'abstention étant particulièrement marquée chez les 18-24 ans, il devient crucial d'imaginer des solutions pour rééquilibrer la balance démocratique et garantir que toutes les voix soient entendues.

Le constat est là : avec une population vieillissante et une présence accrue dans l'électorat, les plus de 50 ans vont exercer une influence déterminante sur l'avenir politique du pays. Reste à voir comment les partis et candidats s'adapteront à cette nouvelle donne démographique et quelles stratégies ils déploieront pour séduire cet électorat clé tout en mobilisant l'ensemble des citoyens français.

Source : https://twitter.com/MxSba/status/1744700781217935823
 

Publié le 12/01/2024 à 08:24 | Lu 2134 fois