Sommaire
Article publié le 05/10/2020 à 09:23 | Lu 4249 fois

Les nouveautés "Grand Age" du salon E-Tonomy (Les Mureaux)




Le salon E-Tonomy, organisé par Invie, soutenu et financé par les départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines, s'est tenu au Mureaux entre le 30 septembre et le 1er octobre 2020. Alors que l’'autonomie est au cœur de l'actualité, avec la création d'une cinquième branche de la Sécurité sociale et le projet de loi à venir sur le grand âge et l'autonomie, revenons sur quelques projets qui étaient présents lors de cette 4ème édition.


Domycile : un dossier personnel au domicile de chaque bénéficiaire
Dans le cadre du suivi à domicile des personnes dépendantes, le Département des Yvelines déploie en phase test le nouveau dispositif Domycile.
 
Automatisé et complètement sécurisé, il dote les services d’aides à domicile de badges leur permettant d’horodater chacune de leurs interventions. Le bénéficiaire, lui, est équipé d’un boîtier autonome qui collecte les données d’horodatage et les transmet directement au système de gestion du Département dans le cadre d’un plan d’aide.
 
Le carnet de liaison a été récemment enrichi d’un module « Vigilance », permettant une remontée de signaux inquiétants, afin d’accélérer la prise en charge sanitaire du bénéficiaire, notamment dans le contexte actuel de crise covid, épisode canicule,… A terme, ce sont 8.000 personnes qui bénéficieront de cette solution sur le territoire des Yvelines.
 
Structure 3.0 – l’interopérabilité et le « care » management
La feuille de route MaSante 2022 vise à déployer une infrastructure numérique commune pour fédérer tous les acteurs du sanitaire en France. Dans ce cadre, l’ANS qui pilote la feuille de route, lance un programme pour inciter les établissements du médico-social à accélérer leur virage numérique.
 
Profitant de cette opportunité, le Hub E-Tonomy, avec la fédération ALDS, l’APTA 78 et deux éditeurs de logiciels (Apologic et Hyppocad maitre d’œuvre du projet Hyppocad), lance un projet d’envergure pour développer le care management et la coordination en temps réel entre tous les intervenants au domicile des personnes âgées et démontrer la viabilité d’un modèle économique du care management.
 
Les éditeurs en lien avec les équipes techniques du département, collaborent à ce projet pour élaborer les premières bases d’un schéma directeur qui permettra à tous les acteurs du numérique de se positionner sur le long terme pour contribuer à la mise en place de la vision du département.
 
Solidarité domicile : la plateforme de coordination métier des établissements médico-sociaux
Solidarité Domicile, association loi 1901, a été créée pendant la crise COVID afin de pouvoir résoudre trois problématiques principales sous l’impulsion de fédérations de l’aide à domicile avec les financements de KLESIA, l’OCIRP, le CCAH et l’ARS IDF.
 
Solidarité Domicile s’appuie sur des coordinations locales déployées dans 47 départements à ce jour avec l’objectif de mutualiser avec efficacité et efficience les différents services du domicile.
 
Déployant de nouveaux partenariats pour continuer à ajouter de nouvelles fonctionnalités, cette plateforme vise à démontrer que les organisations du domicile sont en mesure de mettre en place une organisation globale autour des bénéficiaires en collaboration avec les départements.
 
Le programme Hospitalicity
Ce programme, hébergé au sein du laboratoire E-Tonomy, permettra aux patients de sortir du cycle hospitalier (ou clinique), pour réintégrer leur domicile plus rapidement et dans de meilleures conditions, sous le lien bienveillant des institutions médicales. Il contribuera ainsi à faire avancer ces nouvelles orientations en matière de santé.
 
Issu de la « task force du prendre-soin », véritable force d’action au profit des plus fragiles d’entre nous, il regroupe à la fois l’organisation, la technologie, l’amélioration de l’accès aux équipements et aux aides techniques individuelles, la coordination et l’appui des actions de prévention, le développement d’autres actions collectives de prévention, les outils nécessaires à l’amélioration de la vie des patients, bénéficiaires et usagers de notre système de santé.
 
« Hospitalicity » animera un large écosystème hospitalo-universitaire renforcé par un maillage associatif, territorial et industriel qui développera de nouvelles méthodes d’élaboration de produit.
 
Le dispositif YES+
Mis en place au lendemain de la canicule de 2003, le dispositif YES (Yvelines Etudiants Seniors) vise à rompre l’isolement des personnes âgées du territoire des Yvelines durant l’été, en proposant des visites de convivialité hebdomadaires à domicile par des étudiants encadrés par les Pôles Autonomies Territoriaux (PAT). Habituellement 1 500 personnes âgées environ en bénéficient et près de 150 étudiants sont recrutés.
 
Compte tenu du contexte sanitaire, il a été proposé d’élargir un service similaire à YES, YES+, dont le recrutement et la coordination des agents de convivialité ont été confiés à des partenaires : les communes ou les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) - voire les Centres Intercommunaux d’Action Sociale (CIAS) ; les Service d’Aide et d’Accompagnement à Domicile (SAAD).
 
Avec 120.000 visites effectuées depuis sa création il y a 16 ans, YES a largement démontré son utilité et sa pertinence. Au-delà d’un simple échange intergénérationnel, il offre aux seniors comme aux étudiants un véritable enrichissement personnel et mutuel. La coordination de ces visites de convivialité repose généralement sur les PAT dont l’activité est particulièrement tendue du fait du Covid-19 et dont les équipes ne pourront se mobiliser autant que les années précédentes.
 
Ainsi, avec la volonté d’intensifier des actions de convivialité (conversation, jeux de société, balades…) en direction des personnes âgées isolées, il a été proposé de permettre à différents acteurs de déployer le dispositif YES+ et de diversifier les modalités de mise en œuvre. L’objectif était que 500 agents de convivialité puissent être recrutés cet été, afin qu’au moins 5 000 personnes âgées des Yvelines puissent être visitées.
 
Présentation de l’Agence Interdépartementale de l’Autonomie
Les deux départements créent cette agence pour mettre en œuvre cette politique et offrir des services qui permettront de sécuriser les aînés dans leur environnement choisi et aux personnes en situation de handicap de rester dans leur lieu de vie dans une vision inclusive.
 
Les services viseront à rompre l’isolement des personnes, à contribuer à améliorer l’environnement du domicile qu’ils auront choisi, à leur permettre d’accéder à des services favorisant leur autonomie et sécurisant leur environnement.
 
De nouveaux métiers seront promus : le Care Manager ou Référent Domicile sera au service des usagers et coordonnera les activités et les services qu’ils auront désirés. S’appuyant sur le Hub E-Tonomy et ses services socles, l’Agence pourra inventer l’offre de demain.