Sommaire
Article publié le 25/01/2022 à 03:23 | Lu 3725 fois

Les bons glucides : tous les sucres ne sont pas forcément mauvais (livre-recettes)




Les éditions Thierry Soucar vont faire paraitre le 17 février, Les bons glucides, un ouvrage illustré de 256 pages (22 euros) co-écrit par le Dr Alan Barclay, Kate McGhie et Philippa Sandall qui s'adresse à tous les amateurs de nourriture saine et gourmande.


Les bons glucides : tous les sucres ne sont pas forcément mauvais (livre-recettes)
Il faut le rappeler : tous les glucides ne font pas grossir et tous ne détériorent pas la glycémie. De fait, « les bons glucides », ce sont les glucides à index glycémique bas, essentiels pour stabiliser sa glycémie, rester mince et en bonne santé.
 
Oui mais alors qui sont-ils ? Quels sont ces bons glucides ? Et aussi, comment les cuisiner ? Dans cet esprit, ce livre-guide de plus de 250 pages répertorie tous les bons glucides essentiels à notre corps : les légumes, les fruits, les pois, les lentilles, les graines, les noix et les céréales…
 
Sélectionnés pour leur index glycémique, les aliments proposés ici sont ceux qui n'élèvent pas trop la glycémie, un paramètre essentiel quand on est prédiabétique ou diabétique, mais aussi, quand on est en bonne santé, pour être énergique toute la journée, ne pas grossir, éviter les maladies chroniques.
 
Ce nouvel ouvrage a été écrit par les chercheurs de l'Université de Sydney ; il guide le lecteur vers les bons glucides et lui explique comment les utiliser et les cuisiner dans 100 recettes « simples et savoureuses ».
 
Au programme ? Des courges rôties, des châtaignes et sauce à la menthe, des pâtes aux fèves et pancetta, des pancakes au quinoa et myrtilles, un crumble d’avoine aux fraises, de la rhubarbe et des pommes… Du petit déjeuner au dessert, ces recettes élaborées avec de courtes listes d’ingrédients se veulent « faciles à préparer et rapides à cuisiner ». A noter que chaque recette est accompagnée d’une analyse nutritionnelle.  
 
Au total plus de 40 aliments sont passés au crible pour ne plus jamais se retrouver médusé devant les légumes racines ou la dizaine de variétés de haricots secs. 
 
Rappelons que l’indice glycémique est un critère de classement des aliments (contenant des glucides) mesurant leur impact sur la glycémie (le taux de sucre dans le sang). C’est-à-dire que l’IG indique le potentiel glycémiant d’un glucide et donc sa capacité à induire une sécrétion d’insuline en rapport.