Sommaire
Senior Actu

Article publié le 12/07/2018 à 05:06 | Lu 2318 fois

Les amis d'Hubert : projet intergénérationnel pour lutter contre l'isolement des ainés

De plus en plus de start-ups françaises se lancent dans la silver économie. Un marché extrêmement porteur, à condition d’avoir une idée innovante et visionnaire. Dernière en date, Les Amis d’Hubert, un projet intergénérationnel qui vise à répondre aux problématiques de l'isolement des ainés et du besoin de répit des aidants familiaux.


Compte-tenu du vieillissement de la population, la silver économie devrait continuer à croître au rythme moyen de 2,5% par an en France dans les années à venir pour « peser », selon les experts du cabinet d’études Xerfi Precepta, 96 milliards d’euros en 2022 versus 85 milliards en 2017.
 
La montée en puissance de la génération baby-boom (plus consommatrice, techno-compatible et connectée), la hausse du nombre d’aidants et celle des personnes âgées sans aidant constituent bien sûr de puissants moteurs de développement…
 
Dans ce contexte, on comprend que de plus en plus de start-ups se lancent sur ce marché à fort potentiel de croissance ; il en arrive pratiquement une nouvelle par semaine depuis deux ou trois ans. L’une des dernières en date ? Les Amis d’Hubert, créée en janvier 2017 par Adèle Debost.
 
Le concept ? Une plateforme web de mise en relation (service payant) de personnes âgées avec des intervenants de 18 à 78 ans qui organisent des activités ludiques (discussions, jeux de cartes, sorties, mini-concert à la maison, aide informatique, ...) en fonction des centres d’intérêts en commun afin qu’un vrai lien se crée en les deux personnes.
 
« Cette volonté émane du fait que dans notre monde qui change à toute vitesse, qui nous semble en perte de repères, où l’on peut avoir l’impression que tout est souvent compliqué, il nous paraît fondamental de replacer les relations entre les hommes au cœur de nos vies, car c’est dans la relation vertueuse à l’autre -basée sur la bienveillance et la confiance- que nous nous épanouissons. En bref, privilégier des relations simples, rafraîchissantes avec surtout beaucoup de bonne humeur, voilà une des clés du bonheur ! » indique la fondatrice de ce projet sur son site web.  
 
De leur côté, les aidants sachant leur proche diverti grâce à une compagnie de confiance, bienveillante et rafraîchissante, peuvent « souffler » un peu le temps de quelques heures. L’entreprise, soutenue par l’assureur Malakoff Médéric, revendique plus de 300 membres.