Sommaire
Article publié le 23/09/2019 à 01:00 | Lu 1102 fois

Les "Haltes Répit-Détente Alzheimer" de la Croix-Rouge française

Alors que la maladie d’Alzheimer ne cesse de croitre dans un monde qui vieillit, la Croix-Rouge française a mis en place –depuis 2011- des espaces (avec le soutien du Groupe Vyv) qui permettent d’accueillir les personnes malades pendant quelques temps et soulager ainsi, leurs proches aidants. Détails.


Les "Haltes Répit-Détente Alzheimer" de la Croix-Rouge française
On célèbre aujourd’hui, comme chaque 21 septembre, la Journée Mondiale Alzheimer. Une journée qui, un peu partout sur la planète, permet de rappeler les fondamentaux de cette pathologie neurodégénérative tout en présentant les avancées thérapeutiques et les diverses solutions mises en place pour venir aux malades, mais également à leurs aidants.
 
Les « Haltes Répit-Détente Alzheimer » (HRDA), créées par la Croix-Rouge française en 2011 avec l’aide du groupe Vyv, font partie des aides aux aidants qui permettent à ces derniers de prendre un peu de répit et de repos dans un vie quotidienne souvent, entièrement dédiée ou presque à leur proche malade.
 
La HRDA est animée par des bénévoles. Elle accueille des personnes atteintes par la maladie d’Alzheimer ou apparenté, vivant à domicile et aidées par un proche. Ce lieu est adapté pour la prise en charge non médicale des personnes dont la maladie n’est pas à un stade trop avancé.
 
Dans la pratique, ces lieux d’accueil proposent des activités adaptées aux personnes malades (jeux, ateliers de création artistiques, lecture, jardinage, musique ou cuisine…) et permettent aux aidants de
prendre du temps pour eux, libérés quelques heures de l’inquiétude et de la contrainte que suscite dans leur vie quotidienne l’aide à une personne malade.
 
Une prise de relais temporaire centrée sur l’écoute et le partage, qui contribue également à lutter contre l’isolement social de l’aidant et l’aidé.
 
Les HRDA viennent en complément des structures spécialisées, elles permettent d’offrir un après-midi de détente dans un lieu convivial à des personnes atteintes de la maladie et vivant à domicile. Les activités proposées les stimulent, leur permettent de réapprendre certains gestes ou de retrouver certaines sensations d’une façon ludique et adaptée à leur maladie.
 
Elles soulagent les aidants qui les accompagnent au quotidien en leur offrant du temps pour eux, une ou plusieurs après-midi par semaine. Elles permettent le maintien du lien social pour les personnes accueillies et leurs aidants en rompant le face-à-face exclusif aidant-aidé. Enfin, elles facilitent une séparation en vue d’intégrer, le cas échéant, des structures plus institutionnelles.
 
Les bénéficiaires sont accueillis par une équipe de bénévoles compétents, qui ont reçu une formation spécifique à l’accueil et à l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Chaque bénévole s’occupe d’une personne en particulier, ce qui permet de créer un lien de confiance essentiel. Attentif à ses envies et à ses besoins, il partage avec elle des activités conviviales, individuelles ou collectives.
 
Ces équipes peuvent également offrir aux aidants, s’ils le souhaitent, un temps d’écoute, une parole bienfaisante qui leur permet de verbaliser et d’extérioriser ce qu’ils ressentent.
 
Les Haltes Répit-Détente Alzheimer Croix-Rouge française sur le territoire :
- 40 HRDA actives et 47 HRDA en projet
- 488 bénévoles actifs au sein des HRDA
- 325 personnes accueillies en 2018
 
La maladie d’Alzheimer touche aujourd’hui près de 900 000 personnes en France et ne cesse de progresser, accentuée par le phénomène de vieillissement de la population. Un drame pour les familles qui voient leur quotidien totalement bouleversé : la personne atteinte, qui perd peu à peu son autonomie, nécessite en effet un accompagnement de tous les instants. Les problématiques concernant les proches aidants sont devenues un sujet de réflexion à part entière.