Les Français largement en faveur de la prise charge des soins à domicile

Participant pour leur première apparition à SantExpo, la FEDEPSAD et l'UPSADI, syndicats majeurs des Prestataires de Santé à Domicile (PSAD), ont choisi d'interroger les Français sur leurs expériences de soins à domicile. Cette démarche s'appuie sur une enquête exclusive réalisée par OpinionWay. Voici un aperçu des résultats obtenus...


Selon cette nouvelle enquête, les Français ayant déjà eu recours des prestataires de santé à domicile, les fameux PSAD, seraient « largement satisfaits de cette expérience ».
 
A ce titre, ils mettent en avant dans une très large majorité  :
 
  • le sentiment de sécurité pendant le traitement (90%) ;
  • la qualité des échanges avec les professionnels de santé (88%) ;
  • ou encore la facilité des prises en charge (84%).
Plus des trois-quarts des patients ont également apprécié la disponibilité 24h/24 et 7j/7 des professionnels (78%).

Toujours selon ce sondage, les Français, là encore dans une large majorité, semblent plaider en faveur d’une prise en charge à domicile, préférée à une hospitalisation, que ce soit : pour la perte d’autonomie liée à l’âge (79%), la fin de vie (73%), le traitement d’une maladie chronique (65%) ou à la suite d’une opération (58%).
 
Sans trop de surprise, il s’agit en particulier des Français de 50-64 ans qui seraient les plus à mêmes d’avoir recours aux soins à domicile : perte d’autonomie liée à l’âge (92% contre 56% des 18-24 ans), maladie chronique (71% contre 53% des 18-24 ans) ou après une opération (68% contre 35% des 18-24 ans).
 
Toujours selon cette enquête, un Français sur deux conforte la nécessité de développer davantage ce type de prise en charge dans le confort de leur lieu de vie.
 

« Les Français considèrent donc essentiel de garantir la disponibilité des professionnels, la proximité et le contact humain, la garantie d’une interface avec le prescripteur, mais aussi la sécurité des soins » explique Louis Champion, président de la Fedepsad.
 
Et ce spécialiste de préciser : « or, ce sont précisément les atouts et savoir-faire actuels des PSAD que leur reconnaissent les patients qu’ils accompagnent, comme en témoignent les résultats de notre sondage inédit ».
 
« Notre métier est clairement une voie d’avenir : notre sondage démontre que la santé à domicile est plébiscitée par les Français, qui sont conscients que des conditions sont nécessaires pour permettre son développement explique pour sa part Didier Daoulas, président de l’Upsadi.
 
Qui précise « les personnes interrogées jugent que les PSAD apportent des réponses concrètes à certains prérequis, en étant disponibles 7 jours sur 7 pour les patients et en accompagnant l’utilisation de dispositifs médicaux de plus en plus complexes. Mais il sera aussi nécessaire de rendre le secteur de la santé à domicile plus attractif et de reconnaitre les services que nous rendons aux patients. »
 
Pour ce qui est de la difficile question de la fin de vie : « préfèreriez-vous une prise en charge à l'hôpital / en établissement de santé ou à votre domicile pour votre fin de vie ? », une majorité de Français (près des trois-quarts ; 73%) répond souhaiter privilégier leur lieu de vie dans ce cas précis (là encore, ce n’est pas trop une surprise).
 
Une donnée qui varie légèrement selon l’âge des répondants (65% chez les 25-34 ans et 81% chez les 50-64 ans) mais ne varie pas selon la catégorie socio-professionnelle ou le sexe des répondants…


 
*L’étude « Les Français et les soins à domicile » réalisée pour PSAD, est destinée à comprendre et analyser le rapport des Français aux soins à domicile. Cette étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1 074 personnes, représentatif de la population Française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Les interviews ont été réalisées par questionnaire autoadministré en ligne sur système CAWI (Computer Assisted Web Interview). Les interviews ont été réalisées les 17 et 18 avril 2024.

Publié le 23/05/2024 à 01:00 | Lu 4185 fois