Sommaire
Article publié le 29/10/2019 à 02:03 | Lu 1448 fois

Les Audiprothésistes Mobiles : vers un développement à l'échelle nationale

On connaissait les dentistes et les opticiens mobiles. Dans un monde qui vieillit, voici une nouvelle corporation qui s’inscrit dans ce type de services à domicile visant principalement les personnes à mobilité réduite : les Audioprothésistes Mobiles qui se développent désormais à l’échelle nationale.


La perte de l’audition est synonyme pour ceux qui sont touchés, de retrait de la vie sociale -sans compter les conséquences cognitives. On fait répéter un fois, une deuxième fois…puis on finit par ne plus insister. Si les besoins sont élevés en matière d’aides auditives (les troubles apparaissent « naturellement » à partir de 60 ans), le taux d’équipement des malentendants en France reste l’un des plus bas d’Europe (17%).
 
De fait, si l’Hexagone compte plus de 6,5 millions de malentendants, seulement un million de personnes est appareillée ! De plus, l’appareillage est en moyenne effectué sept ans après les premiers signes constatés. Les freins qui justifient ce délai sont nombreux : barrière psychologique, coût financier des aides auditives, mais aussi accès difficile à ces services pour les personnes âgées à mobilité réduite.
 
C’est dans cette volonté de rendre accessible au plus grand nombre (et notamment aux résidents en maison de retraite) les moyens de prévention des troubles auditifs et les solutions d’appareillage que les Audioprothésistes Mobiles se sont lancés en 2017.
 
Leur concept ? Prendre en charge des malentendants en situation de dépendance. Que ce soit en institution ou à domicile et intervenir à la demande du patient ou d’un tiers, sur justificatif médical. Ce service revendique actuellement 210 professionnels répartis sur l'ensemble du territoire.
 
À ce jour, les audioprothésistes salariés du réseau se déploient sur tous les Pays de La Loire pour répondre aux différents besoins des patients dépendants : appareillage auditif ou reprise d’un suivi d’appareillage à domicile. Une nouvelle antenne est également ouverte dans la région Occitanie et couvre les départements 30 (Gard) et 34 (Hérault).
 
Ces derniers sont des audioprothésistes indépendants, ayant déjà un centre d’audioprothèse, qui rejoignent le réseau pour répondre aux demandes de patients dépendants autour de leur centre.
 
Les Audioprothésistes Mobiles sont membres du réseau d’acteurs au service du bien-vieillir, le Gérontopôle Pays de la Loire et sont nominés solution SilverEco 2019 dans la catégorie Santé/E-santé.